Salaire esthéticienne à son compte : quel montant réel ?
Salaire esthéticienne à son compte : quel montant réel ?

Salaire esthéticienne à son compte : quel montant réel ?

Aimerais-tu connaître le réel salaire d’une esthéticienne à domicile avant de te lancer ? Il faut déjà que tu saches qu’un tel choix te permet d’avoir une plus grande liberté.

En effet, tu peux organiser ton emploi du temps comme bon te semble. Tu as aussi une grande liberté pour fixer tes tarifs. Alors, elle est pas belle la vie ?

Toutefois, pour que ton activité fonctionne, il est généralement recommandé de s’aligner sur les prix du marché. SAUF si tu as quelque chose que les autres n’ont pas : une différenciation, quelque chose qui te rend unique.

En attendant, tu découvriras dans cet article, le salaire réel d’une esthéticienne à son compte. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, voyons ce qu’est une esthéticienne à domicile…

Devenir esthéticienne à son compte : en quoi ça consiste ?

Devenir esthéticienne à ton compte revient essentiellement à pouvoir :

  • avoir plus de disponibilités au niveau de ta vie personnelle ;
  • mettre les prix que tu souhaites appliquer à la clientèle ;
  • choisir la clientèle à laquelle tu veux avoir à faire ;
  • choisir les marques avec lesquelles tu désires travailler ;
  • gérer ton temps autrement et comme tu le veux ;
  • choisir ta façon et ta méthode de travail.
  • être une GIRL BOSSSSS !!!!!

Lorsque tu es à ton compte, tu es libre de mettre en avant ton approche ou ta technique. Néanmoins, c’est différent lorsque tu travailles pour quelqu’un. Il te faudra dans ce cas t’adapter aux protocoles qui sont déjà en place. Comme l’explique si bien l’article sur l’auto entrepreneur esthéticienne

Faut-il forcément devenir salarié après le CAP Esthétique pour débuter ?

Pour pratiquer en tant qu’esthéticienne indépendante, il y a une chose très importante que tu dois savoir. Le CAP Esthétique te sera indispensable, surtout si tu désires avoir ton propre institut de beauté. J’entends par pratiquer, le fait de prodiguer :

  • des épilations ;
  • des soins ;
  • ou des manucures et autres.

Par contre, avoir le CAP n’est pas obligatoire pour ouvrir un institut ou une structure sans pratiquer. Et ce, sous n’importe quel statut juridique.

Toutefois, pour effectuer les soins de l’Institut, il te faudra obligatoirement avoir une personne qui a au minimum son CAP. Ainsi, pour ouvrir un institut, tu n’as pas besoin d’avoir un CAP Esthétique si tu ne pratiques pas. Cependant, il te sera obligatoire dans le cas contraire.

Découvre les autres obligations à respecter via la page réglementation esthétique à domicile

Quel est le meilleur choix pour gagner de l’expérience ?

Est-ce qu’il vaut mieux commencer par travailler en tant que salarié après le CAP ou plutôt travailler directement à son compte ?

Tout dépend de ton objectif d’ouvrir ou non ton institut de beauté juste après ton diplôme. Le choix va également dépendre de l’expérience que tu as.

Chez Sekaï, nous avons pas mal de personnes qui sont en reconversion professionnelle, et qui se lancent directement à leur compte par la suite. Car bien sûr elles réussissent leur CAP du 1er coup (lance-toi des fleurs de temps en temps, tu verras ça fait du bien 🤣😇!) Elles ont donc déjà pas mal d’expériences dans le milieu du travail quel qu’il soit.

Alors, quand tu ouvres un institut, tu dois mettre différentes casquettes : praticienne (esthéticienne), comptable, gestionnaire, chef d’entreprise, etc.
 

En fonction du parcours professionnel que tu aurais eu auparavant, tu n’auras pas forcément besoin de passer par du salariat en Institut.

Par contre, quand tu n’as pas ou très peu d’expériences professionnelles, il vaut mieux passer par le salariat. Cela te permettra d’accueillir davantage d’expériences, que ça soit au niveau :

  • des techniques ;
  • de la pratique ;
  • ou du savoir faire (les connaissances de façon générale).

Personnellement, je te conseille vraiment de passer par du salariat à tes débuts. Tu pourras ainsi acquérir certaines connaissances de base qui deviendront tes racines, et tu pourras t’épanouir tel un bel arbre en fleur (un peu de poésie n’a jamais fait de mal 🌺). Le salariat t’aidera par exemple à mieux cerner les attentes de la clientèle d’un institut de beauté.

Si tu préfères travailler directement à ton compte, mais tu ignores comment procéder, je te recommande de consulter la page auto entrepreneur esthétique sans diplôme.  

Un CAP Esthétique permet-il de bien gagner sa vie ?

Avec un CAP Esthétique, tu peux gagner correctement ta vie. Toutefois, cela va dépendre de beaucoup de variables telles que :

  • l’expérience professionnelle que tu as en amont (pour pouvoir développer rapidement ton chiffre d’affaires) ;
  • ou encore la zone géographique (parce que si tu es dans une grande ville, forcément tu auras beaucoup plus de clients que si tu es en pleine campagne).

Tu peux donc bien gagner rapidement ta vie en fonction de tes choix, des charges sociales que tu vas te créer et de ton expérience. Ton succès dépend aussi beaucoup de l’offre et de la demande. Il faut donc toujours bien écouter sa clientèle.

Quel est le salaire d’une esthéticienne indépendante qui débute ?

Quel est le salaire d’une esthéticienne indépendante qui débute ?

Suivant les critères d’installation et le diplôme

Le salaire d’une esthéticienne débutante va être très aléatoire. Il variera en fonction des différents critères d’installation que tu choisiras.

Ainsi, tu peux gagner environ 800,00 € par mois au tout début. Avec de l’expérience, tu pourras cependant avoir jusqu’à environ 2500 € par mois.

En général, une esthéticienne avec un CAP ou bien un BP ou même avec un bac professionnel, va toucher un SMIC. Ainsi, elle pourra gagner à peu près 1500 € par mois.

Par ailleurs, le montant du salaire d’une esthéticienne dépend aussi de ce qu’elle va vouloir mettre en place. Tout cela influencera son choix de tarif. Finalement, c’est surtout toi qui est maître de ce que tu proposes et qui sera la principale influence de ton salaire.

Suivant le taux de transformation

Il y a aussi le taux de transformation. C’est la vente de produits de beauté que tu vas faire après la prestation, c’est-à-dire en sortie de cabine.

Et ce taux de transformation, il va te permettre de développer rapidement ton chiffre d’affaires. En effet, le plus gros du chiffre d’affaires d’une esthéticienne indépendante, c’est la vente.

C’est pour ça qu’il est important de choisir les marques avec lesquelles tu vas vouloir travailler. En effet, tout ce qui te ressemble va te paraître “facile à vendre”. Ainsi, forcément, tu feras plus facilement ton taux de transfo pour générer du chiffre d’affaires.

Alors retrousse tes manches et mets-toi à la vente !

Suivant le statut juridique

De façon générale, le salaire d’une esthéticienne indépendante va aussi varier en fonction du statut juridique qu’elle va choisir. Bien sûr, tu auras des charges qui seront un petit peu moins conséquentes en auto entreprise que si tu t’installes avec une SASU.

Avec ce dernier, tu auras notamment des taxes et autres qui vont venir s’ajouter sur ton chiffre. Il est aussi important de faire attention aux tendances actuelles. Cela aide à :

  • développer son chiffre d’affaires ;
  • et pouvoir se rémunérer de façon plus conséquente.

En effet, plus tu vas être à l’écoute de ta clientèle, plus tu vas pouvoir développer tes prestations et donc générer un chiffre plus important.

Je te conseille vraiment de commencer avec une micro-entreprise : tu pourras te lancer rapidement et à moindre coût. Ton portefeuille te dira merci !

Comment faire pour avoir de meilleurs revenus ?

Pour avoir de meilleurs revenus, il va falloir vraiment augmenter le taux de vente. En effet, c’est ce qui fait gagner de l’argent en Institut. Donc, choisis bien la marque avec laquelle tu travailles.

Il va aussi falloir être dans l’air du temps. Arrange-toi pour être toujours au courant des nouvelles tendances. Et ce, même si ce n’est pas forcément des prestations que tu vas mettre en place.

Dans ce domaine, être toujours à l’écoute des nouveautés est essentiel. Pourquoi ? Parce qu’en fait, elles te permettront éventuellement d’augmenter ton chiffre d’affaires très rapidement sur une durée donnée.

Parlant de nouveautés, je t’invite à découvrir le minimum de matériel esthéticienne à domicile à avoir absolument. 

Le CAP Esthétique peut te permettre de bien gagner ta vie. Sache cependant que les débuts seront un peu difficiles, surtout si tu es une esthéticienne à domicile. Ton salaire s’élèvera à environ 800 € par mois. Il pourra même monter à 1500 € avec le SMIC.

Pourquoi travailler à son compte plutôt qu’en institut ?

Pourquoi travailler à son compte plutôt qu'en institut ?

Parce que tu es une GIRL BOSSSSSS !!!!!

La principale raison est pour ta « tranquillité » mais aussi pour ton organisation personnelle. En d’autres termes, tu va pouvoir choisir :

  • les marques avec lesquelles tu veux travailler ;
  • les prestations que tu veux proposer ;
  • et aussi ta clientèle.

Tu as là, les raisons relativement importantes de travailler à ton compte. Elles pèsent grandement dans la balance lors de ton choix.

Est-ce que travailler à son compte permet d’avoir un meilleur revenu ?

Ce n’est pas toujours vrai parce que le salaire d’une esthéticienne n’est pas fixe, surtout si elle débute. Il va te falloir réaliser du chiffre d’affaires pour pouvoir te verser ton salaire. Alors que si tu débutes en institut, tu auras minimum un SMIC avec un CAP.

Ainsi, être salarié te permet d’avoir un meilleur niveau de revenu. En tout cas, au début de ta carrière d’esthéticienne indépendante. Dans la durée, il vaut mieux être à son compte.

Une meilleure gestion du temps et de l’emploi du temps ?

En étant à ton compte, la gestion de l’emploi du temps te permet vraiment de t’organiser personnellement. Tu peux donc avoir un petit peu plus de liberté en termes de vie personnelle.

Cela est un peu plus difficile lorsque tu travailles pour un institut. Tu n’as pas vraiment la possibilité de gérer librement ton temps et ton emploi du temps.

De meilleures conditions de travail ?

Je répondrai à cette question par “oui et non”. Pourquoi ? Parce que cela va avec la gestion de son emploi du temps où tu t’organises un peu comme tu veux. Encore une fois, dans un institut en étant salarié, c’est plus compliqué.

Pourquoi ? Parce que tu es dans un métier où tu peux travailler les week-ends, de même que les jours fériés. Tu peux aussi être amené sur certains centres et sur certaines zones géographiques, à devoir faire des “nocturnes” quand tu es salarié.

Parfois en fonction de ta vie familiale, ce n’est pas forcément évident d’avoir de tels horaires. Par contre, en étant à ton compte, cela te permet de t’adapter à ta vie personnelle tout en t’adaptant aux attentes de la cliente. De plus, cela ne sera pas fait sous la contrainte.

Travailler à son compte permet déjà d’être son propre patron. Dans le cas d’une esthéticienne indépendante, cela lui offre une gestion personnalisée de son temps. Tu pourras aussi bénéficier de meilleures conditions de travail et d’un revenu plus conséquent.

Bilan : être une GIRL BOSS c’est mieux, mais n’hésite pas à suivre une formation professionnelle en faisant un petit temps en tant que salariée 💪

Tu trouveras tout ce qu’il faut savoir sur la formation esthéticienne à domicile en lisant l’article. 

Foire aux questions

Combien gagne une esthéticienne qui a un CAP Esthétique ?

Le salaire minimum d’une esthéticienne avec un CAP est à peu près dans les 800 €. Lorsqu’elle crée son entreprise, elle peut également bénéficier de l’ACRE. Cela lui permet en fait de toucher un complément de salaire Pôle emploi et lui évite de se rémunérer.

C’est surtout recommandé au cours de la première année, le temps que tout ton pôle emploi se termine. Le salaire d’une esthéticienne en début de carrière est minimum entre 700 et 800 €.

Quel est le meilleur statut pour une esthéticienne ?

Le choix du statut juridique en tant qu’esthéticienne peut être difficile car cela dépend de plein de critères. Est-ce que l’esthéticienne veut se mettre à son compte ou non ? Cela dépend aussi des charges fixes, du loyer et des marques avec lesquelles elle va travailler.

Si tu choisis de travailler avec des marques relativement importantes, il va falloir engendrer un chiffre d’affaires assez important. Donc l’idéal, c’est peut-être de te mettre en SASU. En effet, tu restes salarié de ton entreprise avec ce statut juridique.

De plus, tu récupères également la TVA. Après, tu peux tout à fait commencer à monter ton entreprise en étant auto-entrepreneur.

Références

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier