Réglementation esthétique à domicile : les obligations
Réglementation esthétique à domicile : les obligations

Réglementation esthétique à domicile : les obligations

Tu t’interroges à propos de la réglementation esthétique à domicile ? Tu as tout à fait raison de t’en soucier parce que l’hygiène et la sécurité sont particulièrement importantes en esthétique.

En tant qu’esthéticienne, tu devras avant tout appliquer des règles sanitaires strictes. Elles permettent non seulement de préserver ton bien-être mais également celle de tes clientes.

Il te faut également respecter les réglementations en vigueur sous peine d’être sanctionnée.

Tu te dis peut-être : “Brrr, ah mais ça fait peur, et si j’oubliais quelque chose ?”

C’est pourquoi je te propose de t’informer à travers cet article. Ne t’inquiète plus, lis ce guide jusqu’à la fin. Tu apprendras tout ce qu’il te faut pour exercer légalement à domicile.

Les diplômes obligatoires

Actuellement, il y a pas mal de choses qui sont un petit peu en pour parler, notamment la CNAIB. C’est un organisme pour esthéticiennes qui permet de réévaluer un petit peu les obligations par rapport aux diplômes. Cela aide à faire valoir davantage ces derniers.

D’autres obligations pourraient ainsi venir s’ajouter à celles qui existent actuellement. Quoi qu’il en soit, un diplôme homologué par le RNCP est obligatoire pour pratiquer le métier d’esthéticienne. Alors choisis bien ta formation.

Le BEP en esthétique

Le BEP en esthétique n’est pas vraiment obligatoire pour devenir esthéticienne à domicile. En effet, il vient à la suite du CAP Esthétique cosmétique parfumerie. Il n’est utile que si l’étudiant désire approfondir ses connaissances et son savoir-faire, notamment en termes de soins esthétiques du corps.

Ainsi, le diplôme qui est vraiment obligatoire pour pouvoir pratiquer en esthétique est le CAP.

C’est génial, car une fois le CAP en poche, tu peux te lancer directement ou bien faire simplement des formations complémentaires. Que demande le peuple ?

Le CAP Esthétique

Pour devenir esthéticienne, il est nécessaire d’avoir son CAP. Par contre, il n’est pas obligatoire de l’avoir pour monter son institut sauf si tu désires pratiquer. Sans CAP, il faudra au moins une personne qualifiée employée à temps plein dans ton institut de beauté.

L’avantage est que cela te permet de pouvoir :

  • créer une structure ;
  • et travailler de suite.

Avec le CAP, tu peux acquérir toutes les bases de l’esthétique. De plus, il te permet également d’accéder aux autres diplômes :

  • BP ;
  • BEP ;
  • Bac pro ;
  • BTS et autres

Avoir son CAP :

  • aide alors à s’ouvrir des portes aux connaissances du milieu du travail ;
  • et permet aussi de participer plus facilement et plus activement aux formations spécifiques qui se présenteront.

Grâce à un CAP, tu auras par exemple accès à des formations pour le corps, les ongles et bien d’autres.

Alors, vite vite ! Décroche ce précieux sésame et le monde de l’esthétique sera à tes pieds.

Si tu n’es toujours pas convaincu, tiens alors compte des arguments de l’article sur l’auto entrepreneur esthétique sans diplôme.

Quelles sont les autres obligations d’une esthéticienne à domicile ?

Quelles sont les autres obligations d’une esthéticienne à domicile ?

La carte de commerçant ambulant : obligatoire ou non ?

La carte de commerçant ambulant n’est pas obligatoire pour des prestations à domicile dans ta ville de résidence. Par contre, elle le devient si tu sors de cette zone limite de couverture.

Tu peux demander ta carte de commerçant ambulant auprès du CFE ou centre des formalités des entreprises de ta ville.

Tu projettes de vendre des produits de beauté ? Alors tu devras adresser ta demande à la chambre de commerce et d’industrie (CCI).

Tu souhaites te limiter aux prestations de soins sans vente de produits cosmétiques complémentaires ? Alors il te faut envoyer ta demande auprès de la chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) code APE 96.02B – soin de beauté. Tu pourras ainsi recevoir ta carte d’artisan ambulant.

Le stage de préparation à l’installation : une formation désormais facultative

Le SPI ou stage de préparation à l’installation était auparavant obligatoire pour tous les artisans créateurs d’entreprise (sauf cas particulier de dispense). Suivre cette formation était ainsi une condition indispensable pour être immatriculée au Répertoire des Métiers.

Toutefois, depuis la promulgation le 24 mai 2019 de la loi PACTE, le SPI est devenu facultatif. Il est donc possible pour les esthéticiennes artisans micro-entrepreneurs de commencer leur activité sans avoir suivi cette formation préalable.

Attention, le SPI existe toujours même s’il n’est plus obligatoire. Tu peux ainsi toujours suivre cette formation si tu le désire.

Il s’agit d’un stage d’une semaine à suivre dans la Chambre des métiers et de l’artisanat où tu seras répertoriée. Tu y découvriras tous les statuts juridiques aux choix qui s’offrent à toi. Cela te permet également d’avoir quelques petites bases.

A l’issue de ce stage, tu recevras une attestation. Cette dernière te permet de poursuivre les démarches pour l’installation de ton entreprise sous n’importe quel statut juridique.

Tu peux d’ailleurs consulter la page formation esthéticienne à domicile pour tout savoir à ce sujet.

Les étapes incontournables pour créer son entreprise

Les étapes incontournables pour créer son entreprise

  • Le choix du statut juridique

  • La création de l’entreprise

  • La souscription aux assurances

  • L’ouverture d’un compte bancaire professionnel (sauf pour le statut d’auto entrepreneur)

 Le choix du statut juridique

Pour ton activité d’esthéticienne à domicile, l’idéal est de démarrer par une micro entreprise. Il s’agit d’une entreprise individuelle, ce qui est :

  • plus pratique ;
  • moins onéreux ;
  • et moins chronophage en termes d’administration…

Tu auras des plafonds de chiffre d’affaires qui seront relativement élevés. C’est le cas pour la prestation et pour la vente. En effet, tu as surtout un seul et unique pourcentage de tes cotisations sociales (Urssaf) à reverser. C’est donc beaucoup plus simple pour le calcul.

De plus, être en micro entreprise te permet de ne pas facturer de TVA jusqu’à un certain plafond de chiffre d’affaires. 20% d’économies, c’est toujours ça de pris ! C’est donc un avantage non négligeable en termes de charge fiscale surtout pour démarrer.

La micro entreprise ou auto entreprise te permet aussi de voir si l’activité peut être pérenne et grandir. Et c’est tout le mal que je te souhaite !

La création de l’entreprise : que faire pour qu’elle ait une réelle valeur légale ?

Le choix du statut juridique est très important lors de la création d’une entreprise. Pense à bien te renseigner par rapport au chiffre des ventes que tu vises. Il est donc intéressant et important de faire une étude de marché.

De toute façon, un plan prévisionnel est obligatoire. Faire une étude de marché te permettra donc de te diriger vers le bon statut juridique.

Ton choix devra être fait en fonction des charges sociales auxquelles tu pourrais être confrontée. En attendant si tu veux commencer le plus vite possible, oriente-toi vers l’auto entreprise, c’est le top pour démarrer ! Tu pourras toujours évoluer vers un autre statut juridique plus tard si besoin.

La souscription à des assurances

Pour exercer à domicile, il va te falloir obligatoirement une assurance. C’est surtout pour te protéger ainsi que ta cliente. Il s’agit d’assurances de travail, mais que tu peux trouver facilement.

Ensuite, il y a tout ce qui est responsabilité civile. Ce sont des assurances qui sont obligatoires lorsque tu démarres une activité d’esthéticienne à domicile. Tu peux aussi t’assurer de façon différente en fonction des prestations que tu proposes.

En tant qu’esthéticienne à domicile, tu n’as pas trop de réglementations à ce niveau. Ces assurances ne sont donc pas forcément obligatoires comme la perte d’exploitation. Le plus important est surtout de te protéger ainsi que ta cliente.

L’ouverture d’un compte en banque professionnel

Aujourd’hui, il est obligatoire d’avoir un compte en banque professionnel, sauf en micro entrepreneur. Cela va au-delà d’une simple nécessité. Pour des esthéticiennes à domicile, ce compte sera choisi en fonction du statut juridique.

Avec une auto entreprise, il est cependant possible d’ouvrir un second compte en banque personnel. Tu n’es pas obligé de le faire passer en professionnel. Toutefois, cela est fortement recommandé depuis le 15 mai.

Pour tout autre statut juridique, il faut obligatoirement avoir un compte professionnel. En effet, cela te permet de voir :

  • quels sont les bénéfices ;
  • quel est le chiffre d’affaire engendré ;
  • et si la société est viable.

Donc, au-delà de l’importance, avoir un compte dédié à l’entreprise est aussi une obligation.

Puisque nous parlons de chiffres, tu peux consulter la page salaire esthéticienne à son compte pour savoir comment améliorer tes revenus.

La micro entreprise : le statut juridique le plus choisi

La micro entreprise : le statut juridique le plus choisi

La micro entreprise est le meilleur statut juridique pour débuter en esthétique à domicile. Plusieurs raisons peuvent le justifier. Elle permet de voir si l’activité peut être pérenne et évolutive.

Étant une entreprise individuelle, elle est donc idéale pour une activité d’esthéticienne à domicile. Que tu sois artisan ou commerçant, il n’y a pas :

  • de capital de départ ;
  • d’actions ;
  • de part sociale.

Aujourd’hui, les chiffres pour la vente ou pour certaines prestations sont quand même relativement élevés. Ils s’élèvent à près de 176.000 € pour le premier et 72.500 € pour le second. Cela permet donc de faire quand même un beau chiffre des ventes. Miam miam, ça fait rêver n’est-ce pas ? Tout ce pactole rien que pour toi ?

De plus, la micro entreprise te permet de ne pas facturer la TVA sur le chiffre d’affaires.

Attention, ce n’est pas pour te faire descendre de ton petit nuage mais tu auras naturellement un pourcentage à reverser à l’Urssaf. Cependant, cela dépendra de si tu vends ou si tu fournis juste des prestations.

En fait, avec la micro entreprise tu es la “BIG BOSS”. C’est du bénéfice directement pour toi, donc cela peut correspondre totalement à un salaire.

Les perspectives d’évolutions de carrière sont certes restreintes. Cependant, si tu es très demandée pour une prestation précise alors tu pourras te spécialiser là-dessus.

Tu peux par exemple devenir maquilleuse professionnelle ou bien spécialiste en soins de mains et des pieds. Cela améliorera considérablement tes revenus.

Un autre avantage de la micro-entreprise, c’est aussi la possibilité de te verser un salaire quand tu le veux. Si par exemple tu as envie de te verser un salaire toutes les semaines, c’est tout à fait possible.

Sur la même thématique, l’article auto entrepreneur esthéticienne pourrait t’intéresser.

La réglementation pour devenir esthéticienne à domicile

Une limitation des prestations possibles

Quelles sont les prestations qui peuvent être dispensées à domicile ? Et bien, elles regroupent tout ce qui est :

  • épilation ;
  • soin du visage ;
  • soin du corps ;
  • maquillage permanent et autres ;
  • beauté des mains ;
  • et beauté des pieds.

Voilà, c’est l’essentiel des prestations que tu vas pouvoir prodiguer à domicile. C’est largement suffisant. Tu as de quoi faire pour gagner des sousous.

Les règles d’hygiène de l’esthétique à domicile

Pour commencer, il va falloir prévenir ta cliente pour qu’elle prépare un espace propre. Tu y installeras ton matériel (outils et appareils). C’est également à cet endroit que tu pratiqueras tes soins de beauté.

Il te revient donc de désinfecter et de protéger les zones sur lesquelles tu vas travailler. Ainsi, si la cliente te permet d’utiliser sa table de salon pour poser ton plan de travail, il va falloir que tu le protèges avec du linge et autres. Cela t’évitera d’endommager le matériel prêté.

Une autre règle d’hygiène et de salubrité importante à suivre est celle du nettoyage et de la désinfection de tous les outils. N’oublie surtout pas de désinfecter tes mains ainsi que les différentes zones sur lesquelles tu vas travailler. C’est aussi valable pour toutes les prestations envisagées.

Pour finir, découvre une liste actualisée des outils que tu devrais posséder en tant qu’esthéticienne à domicile, sur la page matériel esthéticienne à domicile.

Te voilà très bien informée sur les réglementations de l’esthétique à domicile. Prête à te lancer ? Alors suis bien les conseils que je viens de te donner. Si tout se passe bien, tu devrais réussir ton entrée et arriver à percer.

Références

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier