Auto entrepreneur esthétique sans diplôme (conseils clés)
Auto entrepreneur esthétique sans diplôme

Auto entrepreneur esthétique sans diplôme (conseils clés)

Tu te passionnes pour les soins de beauté mais tu n’as pas de CAP ? Et bien tu devras le passer car devenir esthéticienne auto entrepreneur sans diplôme d’esthétique n’est pas autorisé.

En attendant de décrocher ce précieux sésame, sache que tu peux quand même exercer certains métiers dans ce domaine. Cependant, ta marge de manœuvre sera réduite et se limitera essentiellement au côté commercial et administratif.

Tu es curieuse de savoir ce qui t’attend ? Alors découvre sans plus tarder dans cet article, les possibilités qui s’offrent à toi sans diplôme et avec un CAP Esthétique.

Devenir auto-entrepreneur esthétique sans diplôme : est-ce possible ?

Être auto-entrepreneur en esthétique sans diplôme est interdit. L’esthétique est très réglementée car elle est une activité à risque pour le corps humain si les soins ne sont pas maîtrisés. Ceux qui exercent en tant qu’auto entrepreneur sans diplôme s’exposent à de lourdes sanctions pénales.

La création d’une micro entreprise esthétique est donc inaccessible à une personne non formée et non diplômée qui souhaite pratiquer. Donc on évite de se prendre les pieds dans le tapis (ouille !) et on voit tout de suite ce que tu peux faire…

J’ai d’ailleurs consacré l’article auto entrepreneur esthéticienne à ce sujet. Je t’invite à le lire.

Comment travailler dans l’esthétique sans avoir de diplôme ?

Exercer en tant qu’auto entrepreneur sans diplôme en esthétique est impossible. Par contre, tu peux accéder à certains postes dans ce domaine.

Devenir vendeuse en parfumerie ?

Il est tout à fait possible de devenir vendeuse en parfumerie sans avoir de CAP Esthétique. Les seules qualifications requises sont la vente et le relationnel. Ainsi, une simple expérience en tant que vendeuse, même en dehors du domaine de la parfumerie suffit.

En choisissant ce métier, tu travailleras le plus souvent dans une boutique spécialisée en beauté et esthétique. Il peut s’agir d’un magasin indépendant ou d’une franchise.

Tu seras sous la supervision :

  • du responsable de magasin ;
  • et éventuellement du chef de rayon s’il s’agit d’une grande enseigne.

En tant que vendeuse, tu devras avoir un minimum de savoir faire en matière d’accueil et de conseils. Il te faut :

  • connaître tous les articles disponibles ;
  • et orienter les clients vers le parfum ou les produits de beauté qu’il leur faut.

Pour cela, il est non seulement primordial que tu maîtrises les produits mais aussi que tu saches identifier leurs préférences.

Travailler sous la supervision d’un diplômé en CAP Esthétique ?

Souvent, les instituts de beauté accueillent des personnes en stage qui préparent un diplôme d’esthétique. Elles peuvent ainsi, sous la supervision d’un diplômé :

  • entrer en cabine ;
  • et effectuer des prestations.

Une personne sans CAP Esthétique et qui n’est pas en stage n’est pas autorisée à exercer. Même sous la supervision d’un diplômé, cela reste interdit.[/su_note]

De plus ce n’est pas rentable pour l’institut. Pour pratiquer, il faut donc obligatoirement avoir son CAP Esthétique. Aller, avec Sekaï et de la motivation, en un an c’est réglé 😜

Avoir une expérience professionnelle en tant que salarié non diplômé ?

Tu peux tout à fait travailler dans un institut de beauté. Par contre tu ne pourras pas devenir esthéticienne et réaliser des prestations de soins sans diplôme esthétique.

Tu seras notamment autorisée :

  • à travailler à l’accueil et répondre au téléphone ;
  • à installer une personne dans une UV (avec une formation UV obligatoire) ;
  • et à faire de la prothésie ongulaire.

Tout ce qui est soins du visage et épilations à la cire te sera interdit.

Néanmoins, si tu as suivi une formation diplômante qui n’est pas d’Etat, alors tu pourras réaliser les prestations concernées. C’est le cas par exemple d’un massage du corps.

Je te recommande de lire l’article salaire esthéticienne à son compte, si tu te demandes combien tu peux gagner en exerçant à domicile.

A retenir

Travailler comme secrétaire, réceptionniste ou vendeuse sont des métiers tout à fait honorables. Cependant, n’aimerais-tu pas exercer ta passion et devenir une vraie Girl Boss de l’esthétique ? La frontière qui te sépare de ton rêve c’est juste le CAP Esthétique, alors qu’attends-tu pour le passer ? On y croit 💪!

Comment devenir esthéticienne sans un bac général ?

Même sans avoir de bac général, il est tout à fait possible de devenir esthéticienne. Pour cela, il suffit de passer son CAP Esthétique, YOUPI !!!

Une formation en esthétique est indispensable. En effet, c’est un domaine qui demande un certain nombre de connaissances et de compétences. Il te faut non seulement te former sur le corps humain mais aussi sur les produits cosmétologiques

Afin que ce soit possible, il te faut un pré-apprentissage à partir de l’âge de 15 ans. C’est ce qui t’ouvrira l’accès au CAP Esthétique.

A partir de 16 ans, après avoir suivi une formation à distance, tu pourras le passer en candidat libre. Faire ce choix est particulièrement avantageux. En effet, cela te permettra d’apprendre à ton rythme. Attention, en candidat libre, il faut avoir 18 ans l’année où tu présentes ton diplôme !

Tu trouveras sur la page formation esthéticienne à domicile l’essentiel à savoir sur les diplômes pour devenir esthéticienne.

Pourquoi passer son CAP Esthétique ?

Les raisons de passer son CAP Esthétique

  • Éviter les sanctions pénales

  • Exercer de nombreux métiers

  • Être suffisamment qualifié

  • Une formule express

Éviter les sanctions pénales

Les esthéticiennes ont absolument besoin d’un diplôme de CAP Esthétique pour pouvoir :

  • pratiquer de manière durable ;
  • éviter d’être embêtées ;
  • et proposer un maximum de prestations à leur clientèle.

Effectivement, avoir ce diplôme t’évite toute sanction et la fermeture définitive de ton institut. AH oui, donc c’est peut-être plus simple de passer son CAP 😅

Profites-en pour te renseigner sur la réglementation esthétique à domicile.

Exercer de nombreux métiers

Décrocher le CAP te permet d’avoir toutes les bases générales de l’esthétique. Ce diplôme :

  • t’ouvre ainsi beaucoup plus de portes ;
  • et te donne accès à plus de formations diplômantes qui ne sont pas d’Etat (massage, etc).

Ainsi, le CAP Esthétique, tu pourras ainsi :

  • diversifier les prestations proposées ;
  • avoir plus de légitimité vis à vis de tes clientes ;
  • et améliorer tes revenus de manière significative.
  • et surtout réaliser ton rêve !

Être suffisamment qualifié

Le CAP apporte aux futurs esthéticiennes les bases de l’esthétique. Après, la qualification professionnelle s’acquiert avec l’expérience mais aussi des formations complémentaires.

L’avantage du métier de l’esthétique avec un CAP c’est que tu seras toujours en constante évolution. Tu ne seras donc jamais assez qualifiée puisqu’il y aura toujours de nouvelles formations indépendantes tous les ans. Il est donc toujours possible d’acquérir de nouvelles compétences.

Cette évolution continue te permettra :

  • de te former ;
  • et de diversifier encore plus ton offre de prestations esthétiques.

Une formule express

L’avantage du CAP Esthétique c’est que tu peux le passer en quelques mois. Ce qui est intéressant en ce qui concerne tes conditions de vie. En effet, le CAP t’éviteras :

  • de t’engager sur 2 ans de formation ou plus ;
  • et de devoir suivre des cours en présentiel au quotidien.

C’est donc vraiment un confort de vie personnel de pouvoir passer le CAP Esthétique rapidement. Un tel choix :

  • réduit ton stress car tu vas y penser moins longtemps ;
  • et te permet de rester plus facilement dans le bain pour passer les épreuves.

Elle est belle la vie avec le CAP Esthétique non ? Alors qu’est-ce que tu attends pour le passer ?

Découvre le guide matériel esthéticienne à domicile.

Un CAP Esthétique permet-il de se faire embaucher rapidement ?

Beaucoup décident de passer leur CAP Esthétique en pensant se faire embaucher rapidement. Cela peut effectivement arriver mais ce n’est pas systématique. Évite ainsi d’y penser comme moyen de trouver du travail rapidement.

Avoir un CAP Esthétique se fait un minimum de temps et t’ouvre de nombreuses portes. C’est donc le diplôme de référence pour réaliser ton rêve de devenir esthéticienne.

Que faire en cas de diplôme étranger pour travailler en France ?

Que faire en cas de diplôme étranger pour travailler en France ?

Une procédure de reconnaissance du diplôme

En France, certains diplômes obtenus dans un pays étranger peuvent faire l’objet d’une demande de reconnaissance. Tout dépend du diplôme en question ou du pays dans lequel l’examen pour le valider a été passé.

L’esthétique fait partie des domaines éligibles à cette procédure. Cette dernière permet d’obtenir une équivalence de diplôme. Elle t’aidera ainsi dans ta recherche d’emploi d’esthéticienne ou dans la création de ton institut de beauté.

Demander des renseignements à l’ENIC-NARIC

Tu veux faire reconnaître ton diplôme d’esthétique obtenu à l’étranger ? Alors pour cela, il faudra t’adresser au Centre International d’Etudes pédagogiques ou CIEP ou plus précisément au Centre ENIC-NARIC pour le cas de la France.

Il est vivement recommandé de visiter le site internet de cette entité pour obtenir des informations. En partenariat avec plusieurs Etats, elle peut répondre à toutes tes questions. C’est le seul organisme :

  • spécialisé en démarches de reconnaissance académique ;
  • et habilité à délivrer des attestations de diplômes en Europe à l’étranger.

Les attestations délivrés

Si ta procédure de demande de reconnaissance de ton diplôme d’esthétique aboutit, alors le Centre ENIC-NARIC te délivrera :

  • une attestation de comparabilité ;
  • et une attestation de reconnaissance de périodes d’études.

Tu obtiendras l’attestation de comparabilité si ton diplôme d’esthétique peut être comparé à une des formations incluses dans la nomenclature française.

Si tu n’as pas encore terminé tes études à l’étranger, alors tu peux demander une attestation de reconnaissance de périodes d’études. Elle te sera utile pour la poursuite de ta formation.

Un passage par un VAE

Tu as déjà travaillé en tant qu’esthéticienne à l’étranger ? Alors tu peux envisager un VAE sous certaines conditions.

Il s’agit d’un parcours évaluant les compétences en esthétique que tu as acquises durant ta période active. Tu peux ainsi obtenir une certification grâce à ton expérience.

Qui peut demander un VAE en esthétique ?

Si tu as au moins 1 an d’expérience en esthétique alors tu peux prétendre à la VAE. Tu peux prévaloir ce droit quels que soient ton âge, ta nationalité, ton statut ou ton niveau de formation.

Comment faire une demande de VAE en esthétique ?

Avant de poursuivre avec les démarches, sache que la procédure pour un VAE est longue. En effet, elle peut durer entre 8 mois à 1 an.

Prête à te lancer dans cette aventure ? Alors :

  • il te faut transmettre un dossier de recevabilité à ton académie afin de vérifier les conditions d’éligibilité ;
  • tu recevras une notification d’éligibilité au plus tard dans les 2 mois après la transmission du dossier ;
  • tu devras ensuite demander la validation par un jury ;
  • il te faut ainsi rédiger un dossier de validation permettant au jury d’évaluer si tu as acquis les compétences indispensables pour la certification ;
  • il se peut que tu reçoives une convocation pour un entretien en vue d’un test de mise en situation professionnelle ;
  • tu devrais recevoir la décision du jury qui peut être une validation totale, partielle ou un refus.

Tu as désormais des informations en béton pour te lancer dans ton projet d’auto entrepreneur esthétique sans diplôme. A toi maintenant de choisir la formule de formation qui te convient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier