Ouvrir un salon d'esthétique : le guide pratique
Ouvrir un salon d’esthétique : le guide pratique

Ouvrir un salon d’esthétique : le guide pratique

Tu es passionnée de soins de beauté et tu désires secrètement ouvrir un salon d’esthétique ? Et bien, tu peux parfaitement réaliser ton rêve de devenir une véritable BOSS.

Il existe cependant un certain nombre d’informations que tu dois à tout prix savoir.

Par exemple, si tu n’as pas encore ton CAP Esthétique, il faut qu’il y ait au moins une personne détentrice d’un diplôme esthétique dans ton institut de beauté à temps plein. Sinon, tu ne seras pas autorisée à y proposer des prestations de soin de beauté.

Tu devras également t’informer sur les procédures à suivre pour l’ouverture.

Hello c’est Delphine, fondatrice de Sekaï Esthétique, un site de conseils qui te servira de support d’informations pour t’aider à avoir ton CAP Esthétique. Il s’agit justement d’un préalable important pour ton projet.

Pour t’aider à y voir un peu plus clair, lis cet article jusqu’au bout. Il t’aidera à t’informer en détail sur les conditions et les démarches d’ouverture de ton futur institut de beauté.

Qui peut ouvrir un salon de beauté ?

N’importe qui peut ouvrir un salon d’esthétique, un institut de beauté ou un spa. La seule condition requise est qu’il y ait au moins une personne diplômée. Il faut que celle-ci soit au minimum détentrice d’un certificat d’aptitude professionnelle en Esthétique pour pouvoir pratiquer au sein de l’institut de beauté.

Pourquoi se former absolument pour ouvrir un salon d’esthétique ?

Ouvrir un salon d’esthétique : le guide pratique

  • Travailler en total indépendance

  • Être son propre patron

  • Proposer une grande variété de soins esthétiques

  • Se constituer une large base de clientèle fidèle

Travailler en total indépendance

Il va être important de se tenir informée et de se former régulièrement en esthétique. Ainsi tu seras à la page et au courant de tout ce qui se fait. C’est de cette manière que tu pourras éventuellement augmenter ton chiffre d’affaires.

C’est important aussi face aux clients. Ces derniers sont en général très bien informés de tout ce qui se passe dans le monde de la beauté.

Il est donc primordial de rester à l’affût des nouveautés même si tu n’as pas l’intention de les mettre en place dans l’immédiat ou à l’avenir.

Être son propre patron

Être ton propre patron suite à la création d’un institut de beauté te permet :

  • de concilier assez facilement ta vie personnelle et professionnelle ;
  • et de t’absenter quand tu le veux sans avoir à donner de justificatif.

Diriger ton propre salon d’esthétique, c’est vraiment la belle vie non ?

Tu pourras ainsi organiser ton planning en fonction de tes obligations familiales. Ce qui n’est pas forcément possible quand tu es salariée. Lorsque tu travailles pour quelqu’un, tu ne pourras pas toujours faire ce que tu veux par rapport :

  • au créneau horaire ;
  • au planning de vacances ;
  • etc…

Proposer une grande variété de soins esthétiques

Le fait d’avoir un institut de beauté, c’est-à-dire un local, va te permettre de proposer davantage de prestations esthétiques. En effet, tu auras un espace qui te sera dédié tout le temps.

C’est particulièrement pratique car tu n’auras donc pas d’installation à faire au préalable. Tu pourras ainsi proposer :

  • un panel plus large de soins esthétiques et de bien-être de façon générale ;
  • et des prestations difficilement réalisables à domicile notamment au niveau du corps (gommage, etc.).

Sache que tous les produits utilisés en cabine de l’institut de beauté ne seront pas forcément les mêmes pour les prestations à domicile. Pourquoi ? Parce que chez eux, tes clients n’auront pas forcément accès à un point de rinçage important.

En cabine, il sera possible de proposer des prestations plus longues et plus complètes au niveau du corps. Il suffira d’avoir une installation d’eau à proximité (parfois même dans la cabine) ou en tout cas accessible pour la clientèle.

Par ailleurs, en fonction de la marque de ton choix, tu peux avoir accès à des appareils de taille imposante. Ainsi, avoir un local va te permettre :

  • d’installer et d’utiliser des machines plus performantes :
  • et de proposer un panel plus important de soins en alliant le manuel et l’appareillage.

Il te sera difficile d’offrir de tels services à domicile. Imagine un peu te balader avec un LPG dans le coffre d’un mini camion !

Se constituer une large base de clientèle fidèle

Ouvrir un salon de beauté ou un institut de beauté offre un point de chute pour les habitués. Il y aura une adresse fixe où les gens peuvent venir quand ils le souhaitent. Pour certains profils de clients ou clientes, cela les rassure plutôt qu’une personne qui se rend directement chez eux ou chez elles.

Un salon d’esthétique peut aussi servir de vitrine. Ainsi, tu pourras te faire connaître plus facilement qu’en étant à domicile.

Cela permet aussi de toujours être dans le même élément et d’avoir toutes ses affaires à disposition.

La réussite en matière d’esthétique passe donc par une bonne formation. Tu pourras acquérir toutes les bases pour offrir un service de qualité et te faire un nom. Cela t’aidera grandement pour le lancement de ton institut de beauté.

Faut-il un diplôme pour ouvrir un salon d’esthétique ?

Des offres de prestations limitées

Tu n’es pas obligée d’avoir un diplôme pour ouvrir un salon d’esthétique. Par contre, tu ne pourras pas faire grand chose…

Impossible de pratiquer tout ce qui est soins visage et épilations à la cire au sein de ton institut de beauté. Il faudra donc prendre obligatoirement quelqu’un qui a au minimum son CAP Esthétique et ce à temps plein.

Embaucher quelqu’un serait bien évidemment moins rentable pour débuter que de réaliser toi-même les prestations. Alors je te recommande vraiment de passer ton CAP Esthétique.

Quelques prestations esthétique sans diplôme

Même sans diplôme, tu pourras pratiquer différentes prestations dans ton institut de beauté, notamment :

  • la prothésie ongulaire ;
  • la prothésie ciliaire ;
  • ou encore le maquillage permanent ou semi-permanent.

A partir du moment où ton local répond aux normes d’hygiène et de salubrité, alors tout cela sera possible. Ce ne sont pas des prestations qui nécessitent un diplôme d’Etat… en tous cas pas encore !

Les préalables pour ouvrir un salon d’esthétique

Les préalables pour ouvrir un salon d’esthétique

Passer son CAP Esthétique

Cette étape est bien évidemment incontournable pour pouvoir réaliser des soins esthétiques. Et c’est surtout indispensable pour avoir accès éventuellement à un prêt bancaire afin d’ouvrir ton institut de beauté.

C’est important car aujourd’hui, beaucoup de banques demandent tous les diplômes obtenus ou en cours pour pouvoir constituer le plan prévisionnel.

Se former à la création d’entreprise

La formation à la création d’entreprise est très importante. Malheureusement, elle n’est pas obligatoire. Elle est pourtant plus que nécessaire si tu veux avoir :

  • une structure qui fonctionne ;
  • et une activité pérenne.

Quand tu vas ouvrir ton institut de beauté, tu vas devoir être multifonction. Il te faudra ainsi

  • pratiquer c’est-à-dire être esthéticienne ;
  • revêtir la casquette du gérant ou du patron ;
  • et même prendre le rôle du comptable par moment.

Si les chiffres ne sont pas ta tasse de thé alors il n’est jamais trop tard pour apprendre. Ça t’évitera les “hein ?” à chaque fois lors des réunions car tu n’y comprends rien.

La formation à la création d’entreprise est donc plus qu’important pour :

  • avoir plusieurs cordes à son arc ;
  • ne pas se faire arnaquer ;
  • avoir le respect de ses collaborateurs ;
  • et répondre aux différentes obligations qui t’attendent en tant que chef d’entreprise.

Quel statut pour l’ouverture d’un salon de beauté ?

Pour ouvrir un institut de beauté, il n’y a pas forcément de statut idéal. Le choix devra dépendre des différentes charges auxquelles tu pourrais être confrontée dès l’ouverture.

Pour rappel, sur un statut de micro-entreprise, il y a des plafonds à ne pas dépasser. Alors en fonction des charges fixes que tu vas te créer, il va falloir un chiffre d’affaires plus conséquent. D’où l’importance de dresser un bon business plan.

Les démarches pour ouvrir un institut de beauté

Comment ouvrir un institut de beauté ?

  • Réaliser une étude de marché

  • Dresser un business plan

  • Trouver un bon emplacement et signer le bail commercial

  • Sélectionner les fournisseurs

  • Concevoir le plan d’aménagement du local et réaliser les travaux

  • S’occuper des formalités juridiques et administratives

  • Lancer son activité

Réaliser une étude de marché

C’est important de réaliser une étude de marché pour ouvrir un institut de beauté. C’est une des étapes les plus importantes. Ainsi tu pourras savoir :

  • que faire pour répondre à l’offre et à la demande ;
  • que mettre en place et qui peut fonctionner rapidement.

Dresser un business plan

Contrairement à l’étude de marché, le business plan est obligatoire pour pouvoir se présenter dans les banques. Il est particulièrement important car il va te permettre de voir où tu vas.

Un business plan t’aidera à déterminer :

  • les bénéfices que tu vas pouvoir réaliser ;
  • où il faut investir.

Tout cela est indispensable pour la création d’un institut de beauté ou d’un entreprise en général.

Trouver un bon emplacement et signer le bail commercial

Le choix de l’emplacement pour ouvrir un institut de beauté va dépendre de la personne et des clients cibles.

Certaines, de par leur personnalité et la marque avec laquelle elles veulent travailler vont devoir et vouloir être en plein cœur de ville. C’est de cette manière qu’elles pourront attirer un maximum de clientèle.

D’autres seront beaucoup plus dans le cocooning, le confort, le bien-être. Elles vont ainsi vouloir être en campagne pour ne pas trop se faire voir.

Le choix de l’emplacement d’un institut de beauté va également dépendre du fond de départ disponible. Il est important de trouver un local qui te corresponde.

Sélectionner les fournisseurs

Pour cette étape, moi ce que je conseille, c’est de ne pas forcément se fournir et prendre tout toujours au même endroit. Ainsi tu ne seras pas dans le pétrin en cas de souci avec ton fournisseur (rupture de stock…).

Il faut donc essayer de diversifier ses sources et opter suivant le produit pour un fournisseur spécialisé. Tu peux aller chez un fournisseur spécifique pour la cire, un autre pour tout ce qui va être consommable, un autre pour l’onglerie…

Ce choix va te permettre :

  • de toujours avoir des produits de qualité ;
  • et d’éviter au maximum les risques de rupture de stock.

Concevoir le plan d’aménagement du local et réaliser les travaux

Pour la conception de A à Z d’un institut de beauté, il faut à la fois penser pratique et espace. Pourquoi ? Parce que généralement une esthéticienne travaille beaucoup.

Elle peut être amenée à devoir faire le tour du lit pour plus de confort ou plus d’ergonomie :

  • par rapport à elle-même ;
  • ou par rapport à la cliente.

Pouvoir circuler facilement dans sa cabine, c’est vraiment important pour elle.

Pour l’aménagement, il est donc primordial d’avoir suffisamment de place pour mettre du mobilier.

En esthétique, tu te rendras compte que tu as besoin de beaucoup de rangements et d’espace. En effet, tu auras énormément de produits, de consommables, de matériels, d’ustensiles, etc.

Il faut ainsi pouvoir les ranger proprement et soigneusement. C’est ainsi que tu vas pouvoir préserver et conserver le plus longtemps possible ton matériel. Ainsi, au niveau des aménagements, il est donc vraiment primordial de prévoir des rangements et de l’espace.

Par ailleurs, il est important d’installer des points d’eau dans chaque cabine. Tes clientes vont en avoir besoin ou pas en fonction des prestations que tu vas faire. Il est aussi indispensable d’avoir des cabines qui ne soient pas trop chaudes.

Ainsi, tous ces aménagements-là sont importants à prendre en compte dans ton projet pour ouvrir un institut de beauté.

S’occuper des formalités juridiques et administratives

Ces démarches vont être obligatoires car en esthétique car tu seras commerçant et artisan avant tout. C’est donc obligatoire de s’inscrire dans les 2 chambres consulaires :

  • la chambre des métiers ;
  • et la chambre du commerce.

Lancer son activité

Pour l’ouverture d’un institut de beauté, le plus important c’est vraiment la communication, média mais également hors média. D’ailleurs, beaucoup de réseaux sociaux permettent de faire cela gratuitement.

Tu peux donc viser un large public et ce n’est pas grave si la zone de chalandise est dépassée. Plus tu arriveras à cibler loin et plus tu auras de retours.

Il est également vraiment important d’être carré avec ce que tu annonces. Présente tout de suite tout ce que tu vas proposer. Il faut absolument être droit dans ses baskets et ne pas rajouter des prestations au fur et à mesure en se disant : “ça, ça veut peut-être fonctionner.”

Il est donc vraiment important :

  • de proposer un panel de prestations au choix aux clients dès le départ ;
  • et de fidéliser sa clientèle dès le début.

Les esthéticiennes n’ont pas le droit à l’erreur au démarrage. S’il y a une prestation dont le service ne convient pas à un client, ce sera forcément une mauvaise publicité assurée.

C’est également recommandé quand tu viens d’ouvrir de demander aux clients de laisser des avis. Cela peut se faire sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram. C’est aussi possible sur Google.

En effet, de plus en plus de personnes regardent aujourd’hui les avis. Cela permet de choisir chez qui elles vont pouvoir se rendre.

Ainsi, pour lancer ton activité, il peut être important de recueillir tous les avis des rendez-vous que tu as pu obtenir.

Réaliser une étude de marché, un business plan et choisir l’emplacement sont des étapes particulièrement importantes. Ainsi, il est primordial de les maîtriser afin d’aller dans le bon sens. N’hésite pas à demander conseil à un proche si besoin.

Foire aux questions

Des questions ?

Comment ouvrir un institut sans CAP ?

Pour l’ouverture d’un institut de beauté sans CAP, il faudra se rendre dans les différentes chambres consulaires : chambre des métiers et chambre du commerce. Il sera possible de procéder aux inscriptions et d’obtenir les numéros de SIRET et SIREN.

Par contre, sans CAP, il est impossible de pratiquer certaines prestations, notamment tout ce qui est soins du visage et épilation à la cire.

Quel est le budget pour ouvrir un institut de beauté ?

Le budget nécessaire pour l’ouverture d’un institut de beauté dépendra de plusieurs facteurs. Il peut s’agir du statut juridique choisi ou de l’emplacement sélectionné. Si la personne a déjà du matériel en amont, elle peut ne rien avoir à payer pour une micro-entreprise.

Par contre, s’il s’agit d’une création complète de local, le montant peut s’élever à 100 000 euros voire beaucoup plus. Tout dépend de la surface que tu auras définie.

Comment équiper son institut de beauté ?

Pour un institut de beauté, il y aura des équipements qu’il faut absolument avoir. Il est important de disposer d’au moins une cabine complète. Celle-ci devra comporter une table de massage, un tabouret et des meubles de rangement pour stocker les produits cosmétiques.

Après, le choix des équipements se fera aussi en fonction des marques avec lesquelles tu choisis de travailler. Elles vont parfois t’imposer certains équipements ou te conseiller certains autres.

Actuellement, il existe beaucoup de fournisseurs esthétiques qui proposent des packs de cabines complètes. Tu pourras faire ton choix en fonction du style et des couleurs que tu souhaites adopter au sein de ta structure.

Tu auras aussi besoin :

  • de mobilier pour l’accueil, notamment un comptoir ;
  • de fauteuils pour la salle d’attente, etc.

Encore une fois, ce sont des matériels que tu choisiras en fonction de ton style, de tes envies et de l’ambiance que tu souhaites créer.

Références

https://fr.wikihow.com/ouvrir-un-salon-de-beaut%C3%A9

https://www.legalstart.fr/fiches-pratiques/creer-sa-societe/ouvrir-institut-beaute/

https://fluxdeconnaissances.com/information/page/read/272512-comment-ouvrir-son-propre-salon-desthetique

https://www.lenouvelliste.ca/2022/03/24/ouvrir-son-salon-desthetique-a-17-ans-cest-possible-5cce0816a710f46a660c5720c92e914d

https://www.lemagdelentreprise.com/dossier-304-creer-institut-beaute.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier