gtm Combien gagne une prothésiste ongulaire réellement ?
Combien gagne une prothésiste ongulaire réellement ?

Combien gagne une prothésiste ongulaire réellement ?

Tu te demandes peut-être combien gagne une prothésiste ongulaire ? Sache déjà que ses revenus peuvent beaucoup varier en fonction :

  • de sa situation géographique ;
  • des prestations qu’elle propose ;
  • de son expertise.

Ainsi, les prothésistes ongulaires vont avoir des gains différents. Ton revenu va donc dépendre de plusieurs facteurs que nous explorerons dans cet article.

La réalité du métier de prothésiste ongulaire

La prothésiste ongulaire est une spécialiste des faux ongles et des décorations d’ongles (nail art). Elle est différente d’une esthéticienne qui doit passer un CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie.

En effet, il suffit pour la prothésiste ou styliste ongulaire d’avoir un certificat pour exercer. Pour cela, elle va suivre des formations dans le domaine spécifique de la prothésie ongulaire.

Les différents statuts au sein de la profession

Si tu deviens prothésiste angulaire, tu pourras choisir entre être indépendante ou salariée. L’avantage d’être salariée est que :

  • tu n’as pas besoin d’aller chercher ta clientèle ;
  • tu as un revenu fixe tous les mois.

L’inconvénient est que tu ne pourras pas :

  • travailler à ta convenance ;
  • décider vraiment de tes tarifs.

Si tu es indépendante, tu peux gérer ton temps comme tu le souhaites. Par contre, il faudra que tu ailles toi-même chercher tes clients ou clientes.

 Tu as aussi la possibilité de mettre les tarifs que tu veux. Ainsi, tu pourras plus ou moins varier au niveau de tes revenus.

L’évolution de la carrière et son impact sur le salaire

J’ai souvent parmi mes élèves, des prothésistes ongulaires qui souhaitent aller un peu plus loin. Elles désirent proposer des soins esthétiques des mains et des pieds. De ce fait, elles passent le CAP ECP et cela peut bien être une première évolution de carrière.

L’avantage premier est que tu pourras augmenter ton salaire mensuel en obtenant ce diplôme. Il te permet de proposer des prestations complémentaires généralement inaccessibles aux autres prothésistes ongulaires.

En effet, avoir le CAP Esthétique est obligatoire pour proposer ces prestations. Il te permet aussi d’ouvrir ton propre salon de beauté en tant qu’auto entrepreneur.

Pour exercer en tant que prothésiste ongulaire, tu as le choix entre être salariée ou indépendante. Chacun de ces statuts a ses avantages et ses inconvénients. Il est aussi important de penser à te spécialiser dans le but de proposer davantage de prestations. À cet effet, je te recommande de passer ton CAP Esthétique.

Voyons maintenant les facteurs influant sur le revenu ou le salaire d’une prothésiste ongulaire.

Les facteurs influant sur le revenu d'une prothésiste ongulaire

Encore une fois, il y a divers facteurs qui peuvent influencer tes revenus :

  • le secteur géographique ;
  • le type de clientèle ;
  • les prestations proposées.

En effet, tes revenus vont beaucoup dépendre de ta capacité à chercher et à fidéliser la clientèle. Au niveau de ta stratégie tarifaire, tu dois bien réfléchir aux différents prix à proposer.

Les facteurs influant sur le revenu d'une prothésiste ongulaire​

L’emplacement géographique et la clientèle

Au niveau de l’emplacement géographique, tu as le choix entre une zone urbaine et une zone rurale. Sache cependant que la quantité des clients potentiels va varier en fonction de la zone choisie.

 Toutefois, tu auras plus de facilité à trouver des clients dans une zone rurale sans prothésiste ongulaire. Dans les zones urbaines, il est beaucoup plus difficile de trouver de la place pour tes clientes.

Si tu vis dans une zone urbaine, il est donc bien de pouvoir s’installer proche d’un parking. Ainsi, la clientèle pourra venir plus facilement. La gestion de ta réputation locale est aussi importante. Elle va te permettre de trouver et surtout de fidéliser ta clientèle.

Les services proposés et leurs prix

Si tu es à ton compte, tu pourras évidemment fixer presque tous les tarifs que tu souhaites. Lorsque tu débutes, tu vas forcément proposer des tarifs qui sont un peu plus bas.

Tu peux regarder un peu ce que font les concurrents si tu as envie de t’aligner. Cependant, il ne s’agit pas d’une obligation. Cela te permet juste de te faire une idée si tu es un peu perdue au début.

Ensuite, tu vas pouvoir proposer des designs de plus en plus compliqués en fonction des :

  • certifications obtenues ;
  • formations effectuées.

Ainsi, ta pose de faux ongles ou de prothèses va devenir un service prémium. Cela va simplement influencer le prix de la prestation et donc améliorer tes revenus. N’hésite pas à te perfectionner puisque cela te permettra de proposer des prix compétitifs.

Il existe plusieurs facteurs influant sur le salaire d’une prothésiste ongulaire. Tu dois alors faire attention à ceux que nous avons vus précédemment et tu pourras optimiser tes gains.

Rentabiliser son activité nécessite de maîtriser tous les aspects financiers de sa profession. Il s’agit précisément du sujet de la section suivante.

Les aspects financiers de la profession

Il y a une différence entre le chiffre d’affaires et le salaire d’une esthéticienne. Nous allons voir cela juste après.

Les charges qui vont venir se mettre dans ton business sont aussi à prendre en compte. Il faut que tu sois capable de calculer la rentabilité de ton activité.

Le chiffre d’affaires et le salaire net

Le chiffre d’affaires est le total des revenus qui vont être générés tous les mois. Ton salaire net sera l’argent que tu peux te verser. Il s’agira donc de ta rémunération nette après déduction de tout ce qui est fiscal et social. Ainsi, plus tu vas avoir de clients sur le mois et plus ton salaire va augmenter.

Les déductions et charges à prendre en compte

Lorsque tu travailles en tant qu’indépendante, il faut comprendre les charges et les déductions à faire. Ces charges vont par exemple être tout ce que tu vas utiliser comme produit.

Imaginons que tu fasses de la prothésie ongulaire à domicile. Eh bien, il faudra par exemple intégrer dans les charges l’essence. Tu devras ensuite faire attention à ton statut. En fonction du niveau, tu pourras étudier les déductions fiscales que tu feras sur ton revenu.

Maîtriser les aspects financiers précédents est crucial. Ainsi, tu sauras exactement combien tu gagnes réellement en tant que prothésiste ongulaire.

Pour te lancer, nous avons vu que tu as le choix entre être salariée ou indépendante. En tant que prothésiste ongulaire indépendante, tu dois savoir comment créer et gérer ton entreprise. Ainsi, tu pourras maximiser tes revenus.

Construire et gérer son entreprise de prothésie ongulaire

Une fois la formation en prothésiste ongulaire terminée, deux choix se présenteront à toi. Tu pourras devenir :

  • soit une salariée ;
  • soit une indépendante.

Si tu choisis le statut d’indépendante, il faudra construire et gérer ton entreprise. Sache que ce choix peut s’avérer un petit peu compliqué. Nous allons donc voir les différentes étapes et techniques qui vont te permettre de te lancer.

La première étape consiste à te mettre à ton compte et à choisir un statut. Ensuite, il va falloir rechercher ta clientèle et la fidéliser. Puis, tu devras savoir comment gérer ton argent mensuellement pour pouvoir garder de la trésorerie.

Avoir une bonne connaissance et des compétences de gestionnaire est donc important. Cela te permet de créer ton entreprise et de la gérer.

Construire et gérer son entreprise de prothésie ongulaire​

La gestion commerciale et la promotion

Tu commences donc par créer ton entreprise et choisir le statut qui te convient le plus. Ensuite, il va falloir chercher de la clientèle. Pour cela, tu vas te positionner sur Internet puisque c’est incontournable aujourd’hui. Les réseaux sociaux sont essentiels pour cela.

Dans un premier temps, je te conseille d’utiliser un seul réseau social, car c’est déjà très chronophage. Tu risquerais de ne pas être régulière alors que la régularité est ce qui compte le plus.

 Je te conseille Instagram parce qu’il te permet d’avoir une vitrine de ce que tu proposes.

En parallèle, il est aussi important de créer une fiche “Google My Business”. Les personnes qui vont chercher une prothésiste ongulaire dans leur région doivent pouvoir tomber sur toi. Créer cette fiche est très important pour attirer la clientèle.

L’importance de la formation professionnelle

Devenir prothésiste ongulaire implique de bien se former. Sans le CAP ECP, tu n’auras pas les bases de tout ce qui est ongles :

  • les maladies des ongles ;
  • la structure de l’ongle, etc.

Lorsque tu vas choisir ta formation, sélectionne donc déjà une première formation de base. Elle doit inclure toute la théorie et l’étude des ongles et des maladies. Il s’agit d’un choix très important pour ce qui est hygiène et sécurité.

Une fois cette formation d’initiation de base effectuée, il faudra te différencier des autres prothésistes ongulaires. Pour cela, je te conseille de :

  • suivre de nouvelles formations ;
  • te tenir informée des dernières nouveautés.

Ainsi, tu pourras toujours proposer le meilleur à tes clients.

Construire ton entreprise de prothésiste ongulaire est plutôt simple. En effet, le processus est identique à celui d’une société normale. Le plus difficile sera peut-être sa gestion commerciale et sa promotion. Cependant, tu y arriveras en suivant les conseils énumérés précédemment.

Foire aux questions

Quels sont les tarifs d’une prothésiste ongulaire à domicile ?

Les tarifs d’une prothésiste ongulaire sont très variables selon la région et la prestation effectuée. Certaines personnes vont souvent demander une pose sur ongles naturels. Pour d’autres, il s’agira plutôt d’une extension au chablon ou avec des capsules.

En général, une pose de faux ongles va tourner autour d’une cinquantaine d’euros à peu près. Les tarifs vont donc beaucoup varier.

Existe-t-il une différence de salaire entre une prothésiste ongulaire salariée et indépendante ?

Il peut y avoir une différence de salaire entre la prothésiste ongulaire salariée et l’indépendante. En effet, la première va avoir un revenu fixe mensuel payé par son institut de beauté. Par contre, l’indépendante peut faire augmenter ses revenus en fonction de ce qu’elle propose à ses clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *