gtm Esthéticienne prothésiste ongulaire : débuter et réussir
Esthéticienne prothésiste ongulaire : débuter et réussir

Esthéticienne prothésiste ongulaire : débuter et réussir

Tu as envie de lancer ta carrière d’esthéticienne prothésiste ongulaire ? Sache déjà qu’il te faut d’abord valider le CAP Esthétique cosmétique parfumerie.

En effet, tu dois au moins avoir ce diplôme pour te faire appeler esthéticienne. Ensuite, tu auras à te spécialiser en prothésiste ongulaire. Ainsi, tu pourras exercer en tant qu’esthéticienne prothésiste ongulaire.

Tu te demander par où commencer ? Via cet article, je vais te donner les secrets pour te lancer et réussir ta carrière.

Le métier d'esthéticienne prothésiste ongulaire

L’avantage d’être esthéticienne prothésiste ongulaire est que tu peux :

  • pratiquer l’esthétique de manière générale ;
  • utiliser légalement les techniques spécifiques aux ongles.

 Tu peux donc mettre en avant ta passion pour la beauté des ongles tout en te spécialisant.

Le métier d’esthéticienne prothésiste ongulaire va te permettre :

  • d’attirer des clients différents ;
  • d’améliorer tes revenus.

Les fondamentaux de la prothésie ongulaire

Une fois que tu as ton CAP Esthétique, tu vas devoir maîtriser des techniques de pose d’ongles. Pour cela, il te faudra sélectionner les formations les plus adéquates.

 Disposer d’un CAP Esthétique te permettra d’avoir toutes les connaissances de base telles que :

  • la structure de l’ongle ;
  • les normes d’hygiène et de sécurité ;
  • des maladies de l’ongle, etc.

Le reste à apprendre concerne les techniques spécifiques liées à la prothésie ongulaire, que ce soit :

  • en gel ;
  • en acrylique.

Les qualités requises pour réussir

Pour commencer, il faut avoir une passion pour l’esthétique. En effet, tu ne feras pas que des ongles. En tant qu’esthéticienne, tu auras aussi à faire de l’esthétique de manière générale.

Tu dois être très minutieuse et précise, notamment si tu fais du nail art. Celui-ci peut devenir très compliqué sans une bonne précision. Il est aussi important de toujours être créatif.

De plus, il faut également avoir un sens du relationnel pour bien gérer ta clientèle. Tu dois savoir t’adapter et écouter les clients pour bien satisfaire leurs besoins. Une bonne endurance sera aussi cruciale, car tu vas être très souvent debout.

Pour devenir esthéticienne prothésiste ongulaire, il te faudra déjà passer le CAP Esthétique. Tu pourras ensuite te spécialiser en prothésie ongulaire. Puis, il te faudra développer les qualités citées précédemment si tu désires réussir.

Voyons maintenant les formations et certifications pour devenir esthéticienne prothésiste ongulaire.

Les formations et certifications

Encore une fois, Passer le CAP Esthétique est la première étape pour devenir esthéticienne prothésiste ongualire. Il s’agit donc d’une formation importante et tu peux la suivre avec nous directement en e-learning.

Une fois le CAP Esthétique validé, il te faut obtenir une certification en tant que prothésiste ongulaire. Il est alors essentiel que tu te spécialises.

Choisir sa formation en esthétique

Pour bien choisir ta formation en esthétique, il faut que tu saches :

  • mettre tes objectifs en place ;
  • t’organiser par rapport à ton emploi du temps.

Si tu en as la possibilité et l’envie, vas dans des écoles d’esthétique en dur. Des horaires et des emplois du temps te seront naturellement imposés.

Tu peux également te former en e-learning avec nous. Il s’agit d’une formation qui va être totalement en ligne. Cela te permet d’ajuster ton planning par rapport à ton apprentissage.

Il faut bien entendu comparer les différentes écoles pour être sûr de ce que tu choisis. Bien évidemment, il y a toujours l’histoire du budget. Tu dois cependant faire attention aux formations les moins chères. Elles ne sont pas forcément les meilleures, idem pour les plus chères.

 Il faut donc chercher la formation avec le meilleur rapport qualité-prix par rapport à tes propres attentes.

Obtenir sa certification

Au niveau du CAP Esthétique, obtenir sa certification est “simple”. Tu vas préparer l’examen tout au long de l’année avant de venir le passer et le valider. Le CAP Esthétique est organisé par le ministère de l’Éducation nationale. Il s’agit donc d’un diplôme qui est validé de manière professionnelle.

Par contre, il n’existe aucun examen à proprement parler pour obtenir une certification de prothésiste ongulaire. Tu vas simplement passer des formations et tu obtiendras des certifications délivrées par l’établissement de formation. Il s’agit de la grande différence entre le CAP Esthétique et la prothésie ongulaire.

Le CAP Esthétique est la première formation et certification indispensable pour devenir esthéticienne prothésiste ongulaire. Tu pourras ensuite te spécialiser en te formant en e-learning ou en dur. Cependant, il n’existe pas vraiment d’examen à proprement parler pour obtenir une certification de prothésiste ongualire.

Avant de te lancer dans l’onglerie, il est important de t’informer sur le domaine.

L'univers des soins des ongles

Contrairement à une “prothésiste ongulaire classique”, l’esthéticienne peut intégrer des techniques de soins spécifiques pour :

  • les mains ;
  • les pieds.

Tu as la possibilité de faire des manucures et des pédicures. En tant qu’esthéticienne, tu peux vraiment intégrer d’autres soins inaccessibles à une simple prothésiste ongulaire.

Techniques modernes de manucure

Il existe plein de techniques au niveau de la prothésie ongulaire, même au niveau du nail art. Tu peux avoir des formations totalement différentes.

 Je te conseille, dans un premier temps, de faire ta formation de base. Elle te permettra de bien comprendre comment se passe la pose d’ongles.

Ensuite, tu vas te spécialiser en nail art avancé. Demande-toi si tu veux faire des ongles en gel ou en acrylique. Bien entendu, l’important est de te tenir au courant des dernières tendances.

 N’hésite donc pas à :

  • suivre des influenceurs ou des influenceuses qui font des ongles en gel ;
  • te rendre dans des congrès d’esthétique pour voir quelles sont les dernières tendances ;
  • échanger avec les autres prothésistes ongulaires pour te tenir au courant des dernières nouveautés.

Ainsi, tu pourras toujours proposer le meilleur à tes clients.

Pédicure : entre esthétique et bien-être

Nous parlons souvent de manucure, mais nous avons aussi la beauté des pieds. Il s’agit de la pose d’ongles sur les pieds. En général, nous choisirons des ongles en gel ou en acrylique sur les mains.

Cependant, nous allons plutôt privilégier le vernis semi-permanent sur les ongles des pieds. En effet, il serait un peu bizarre d’avoir des ongles en gel sur les pieds.

Aujourd’hui, le VSP est quand même vachement plus simple à faire. La plupart du temps, les gens ne cherchent pas forcément à faire du nail art sur les pieds. Ils choisiront principalement des couleurs ou des French, etc.

Il y a donc une différence dans l’embellissement des ongles de la main par rapport à ceux des pieds.

Comme dit précédemment, il existe beaucoup de techniques de manucure. L’idéal est de se tenir informée en suivant des influenceuses. Tous les moyens de rester à jour sur les tendances sont à prendre.

Pour te lancer dans les meilleures conditions, il est important de t’informer au préalable sur le marché de la prothésie ongulaire.

Le marché de la prothésie ongulaire

Le marché de la prothésie ongulaire est en plein essor. Beaucoup ont envie de se former et de se lancer en tant qu’entrepreneurs dans l’onglerie.

Pour cela, il est très important de connaître :

  • le dynamisme du marché ;
  • les dernières tendances.

Ainsi, tu pourras toujours être à jour.

Tendances et innovations

Les innovations vont vites et chaque année, il y a des nouveautés. Il y a par exemple des techniques qui viennent de Russie, etc. Il est donc possible d’avoir des formations de nail art qui vont être avant-gardistes.

Tu peux également :

  • explorer tout ce qui est technique écoresponsable ;
  • trouver des produits qui sont moins agressifs pour les ongles.

Il existe même parfois des produits bios ou naturels. D’où l’importance de se renseigner le plus possible.

Quand tu vas dans des congrès, tu peux :

  • avoir des démonstrations en direct ;
  • poser des questions aux fournisseurs de produits ;
  • découvrir des innovations intéressantes.

Il est donc important de te tenir à jour.

Créer son entreprise dans l’onglerie

Être une esthéticienne prothésiste ongulaire t’offre certains avantages. Lorsque tu crées ton entreprise, tu peux directement te positionner comme :

  • un institut de beauté ;
  • une esthéticienne à domicile.

 En général, l’idéal est de toujours prendre le statut de microentreprise. Cela permet d’avoir des démarches administratives qui sont très allégées. Tu n’es pas forcément obligée d’élaborer un business plan, etc. L’important est de bien te localiser par rapport à ta future clientèle.

Une fois que tu t’es déclarée, tu dois réfléchir aux différentes prestations que tu veux proposer. Ensuite, il faut absolument te mettre sur “Google My Business” en créant une fiche. Ainsi, les gens qui cherchent des esthéticiennes ou des prothésistes ongulaires pourront tomber directement sur toi.

Puis, il faut prévoir un budget pour tout ce qui va être achat de matériel professionnel. En termes de marketing et communication, je te recommande d’aller sur Instagram. Il te permet de créer une vitrine de ce que tu proposes. Créer un site internet avec un lien pour prendre rendez-vous est aussi vivement recommandé.

Le marché de la prothésie ongulaire est en plein essor. Il est donc important de rester à jour sur les tendances et les innovations du domaine. Tu peux décider de te mettre à ton compte et de lancer ton entreprise. Je te recommande de commencer en tant que microentreprise. Utilise tous les moyens pour te faire connaître, attirer des clients et prospérer.

Foire aux questions

Quel est l’équipement de base d’une esthéticienne prothésiste ongulaire ?

Une esthéticienne prothésiste ongulaire dispose normalement de tout le matériel pour la manucure et la pédicure tel que :

  • les pinces à ongles ;
  • les pinces à envie ;
  • le bloc ponce ;
  • la lime ;
  • le repousse cuticule en métal, etc.

En tant que prothésiste ongulaire, l’idéal est d’avoir une table de manucure. Elle permet d’être bien installée avec sa cliente. Il y a aussi l’aspirateur à poussière. Je le recommande parce que la dépose d’ongles peut mettre de la poussière partout. L’aspirateur permet donc d’être un peu mieux au niveau hygiène.

Si tu en a besoin, tu peux aussi avoir une ponceuse électrique. Cela permet à la fois de préparer l’ongle et de faire la dépose. En fonction de tes pratiques, il te faudra des produits tels que le gel UV ou acrylique. Tu auras besoin :

  • de cleaner et de dissolvant pour les semi-permanents ;
  • d’accessoires comme les pinceaux et les kits de décoration.

Est-ce qu’une prothésiste ongulaire peut réparer un ongle cassé ?

La possibilité de réparation ou non va dépendre de la manière dont l’ongle est cassé. Si la cassure est au niveau de la plaque, il vaut mieux éviter de la réparer. En effet, cela va venir fragiliser l’ongle. Il vaut mieux le couper au maximum et attendre qu’il repousse.

Si c’est le bord libre de l’ongle qui est cassé, la prothésiste ongulaire peut le réparer. Elle va :

  • soit venir limer et poser une capsule ;
  • soit utiliser un chablon pour rattraper l’ongle cassé.

Le second cas permet d’avoir un ongle à la même hauteur que les autres ongles.

Références

https://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/esthetique-beaute-coiffure

https://www.equitylab.fr/4-conseils-pour-faire-carriere-dans-le-secteur-de-la-beaute/

https://lepetitjournal.com/dublin/comment-devenir-estheticienne-guide-complet-pour-reussir-dans-ce-metier-360370

https://www.cress-midipyrenees.org/comment-reussir-dans-le-secteur-de-lesthetique/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *