gtm Prothésiste ongulaire en auto entrepreneur : le guide
Prothésiste ongulaire en auto entrepreneur : le guide

Prothésiste ongulaire en auto entrepreneur : le guide

Tu as envie de devenir prothésiste ongulaire en auto-entrepreneur ? Eh bien, je te propose un guide complet pour lancer ton activité.

Il contiendra tous les aspects importants pour t’assurer une entrée réussie dans le domaine. En effet, avant de te lancer, tu dois absolument t’informer sur les prérequis.

Souhaites-tu t’investir pleinement dans ce métier ? Cet article présente les étapes essentielles pour lancer ton activité de prothésiste ongulaire auto-entrepreneur.

Les démarches de création d'entreprise pour le prothésiste ongulaire auto-entrepreneur

Choix du statut juridique et inscription au registre des commerces

Pour devenir prothésiste ongulaire et te lancer dans une nouvelle entreprise, choisis bien le statut juridique. N’hésite pas à t’informer auprès de la chambre des métiers de ta ville.

Ce choix de statut :

  • doit être le mieux adapté à ton activité ;
  • dépend de ce que tu veux mettre en place.

Divers aspects nécessitent une réflexion, tels que :

  • le niveau de précision comptable ;
  • les taxes qui vont être mises en place ;
  • la manière dont l’État français va te taxer.

De toute façon, je recommande toujours l’auto entreprise ou micro entreprise.

Ce statut :

  • est hyper simplifié ;
  • offre une grande facilité de gestion.

Dans une entreprise classique, tu paies des taxes sur les gains, mais l’imposition se fait sur le reste.

En tant que prothésiste ongulaire en auto-entreprise, tu vas être taxée directement sur ton revenu.

Cependant, cela ne pose aucun problème selon moi. Au contraire, je le recommande, surtout au début, pour te lancer.

Réglementation et normes à respecter

Pour devenir prothésiste ongulaire à domicile ou en institut de beauté, la certification n’est pas obligatoire. Pour le moment, c’est le cas, mais elle pourrait le devenir dans l’avenir.

Moi, je recommande quand même de passer un CAP Esthétique dans un bon centre de formation. Il te permettra de comprendre tout ce qui est lié notamment aux normes :

  • d’hygiène ;
  • de santé ;
  • au niveau des ongles.

Par contre, si tu décides de ne pas passer ton CAP, il est absolument nécessaire de suivre des formations précises. Si tu ne le fais pas, tu pourrais :

  • rater des choses ;
  • avoir des problèmes avec tes clients et tes clientes.

Tiens-toi bien informée des évolutions réglementaires du métier de prothésiste ongulaire.

Comme mentionnée, la situation est sujette à changement, et le CAP Esthétique pourrait être obligatoire.

Le marché de la prothésie ongulaire pour l'auto-entrepreneur

Analyse de la concurrence et positionnement

Pour te démarquer de tes concurrents, il est utile de réaliser une analyse de leur activité. Un petit tip par rapport à cela, tu peux regarder plusieurs aspects.

Ceux-ci incluent :

  • le service ;
  • la qualité ;
  • le prix.

Il s’agit aussi de voir comment tu vas pouvoir analyser tout cela. Regarde tout simplement les commentaires qu’ils ont.

Prothésiste ongulaire en auto entrepreneur

En fonction des commentaires, tu peux voir ce qui est :

  • positif ;
  • négatif.

Tu vas pouvoir :

  • te positionner rapidement en répondant positivement aux commentaires ;
  • combler les lacunes en identifiant les points faibles de tes concurrents ;
  • proposer quelque chose de meilleur grâce aux retours déjà obtenus des clients.

Cela te permettra :

  • d’adapter une offre qui répondra vraiment aux besoins de tes clients ;
  • de te positionner de manière très précise ;
  • de trouver de la clientèle rapidement, et surtout, de la garder.

Élaboration d’une offre de services adaptée

Pour élaborer ton offre, je te recommande de te spécialiser et de choisir ton matériel de prothésiste ongulaire en conséquence.

De nombreux prothésistes ongulaires, très doués, se spécialisent dans les poses classiques. Ils répondent aux besoins de leur clientèle.

Tu peux aussi :

  • suivre des formations spécialisées, entre autres, en nail art ;
  • proposer quelque chose de différent.

Il y a beaucoup de personnes qui pourraient chercher quelque chose de plus original.

Dans ma famille, par exemple, certains préfèrent des poses très simples.

Moi, j’aime beaucoup avoir des choses très originales avec des :

  • dessins ;
  • paillettes ;
  • etc.

Il est donc très important de :

  • connaître le marché ;
  • savoir à qui tu veux t’adresser.

Cela te permet de proposer une offre de service adaptée à ce que :

  • tu as envie de faire ;
  • ta clientèle attend.

La demande pour des services de qualité et personnalisés est en constante augmentation. Explorons alors l’essentiel : le marketing et la communication pour les prothésistes ongulaires.

Marketing et communication pour l'auto-entrepreneur en prothésie ongulaire

Stratégies de marketing digital

Aujourd’hui, il est absolument essentiel, et même incontournable, de se positionner de manière digitale.

Je recommande toujours, dans le domaine de l’esthétique, d’être présent sur Instagram. Cela permet vraiment d’avoir une belle vitrine de ce que tu proposes.

Tu peux également créer un groupe Facebook où tu :

  • donnes des conseils ;
  • montres ce que tu fais.

Si tu as le budget, tu peux :

  • créer un blog ou un site internet ;
  • essayer de te positionner sur le SEO.

Ce dernier est le référencement naturel sur Google. Cela veut dire que si quelqu’un cherche “prothésiste ongulaire Lyon”, tu seras affichée dans les résultats.

Cela se produit puisque tu t’es positionnée sur ce mot-clé là. Bien que cela puisse sembler complexe, cela mérite que tu y prêtes attention.

Je te conseille aussi de te mettre sur Google My Business en précisant bien le lieu. Grâce à cette fiche, tu vas pouvoir te positionner directement sur Google.

Outils de communication traditionnels

Alors, même en optant pour le marketing digital, l’utilisation d’outils de communication traditionnels reste possible.

Tu pourrais très bien faire :

  • des cartes de visite ;
  • des brochures.

Ensuite, essaye de voir si tu peux faire des partenariats locaux.

Une fois que tu as ta carte de visite ou tes flyers, tu peux te rendre, par exemple, chez :

  • les coiffeurs pour leur demander s’ils ne voudraient pas avoir un partenariat avec toi ;
  • les esthéticiennes, surtout celles qui ne proposeraient pas forcément la prothésie ongulaire.

Il y a aussi des salons de beauté dans lesquels tu peux :

  • te positionner ;
  • faire de la publicité dans la presse locale, à la radio ou dans des petits journaux locaux ;
  • te faire connaître.

Une présence stratégique et une communication ciblée sont cruciales pour l’auto-entrepreneur en prothésie ongulaire. Cela nous amène au point suivant : la gestion et le développement d’une entreprise spécialisée dans ce domaine.

Les aptitudes relationnelles sont primoridiales pour réussir dans ce domaine. Une formation d’esthéticienne t’aidera à t’améliorer en matière de communication. De plus, elle te permettra de te diversifier grâce à de nouvelles compétences en soins esthétiques.

Prothésiste ongulaire en auto entrepreneur

Gestion et développement de l'entreprise de prothésie ongulaire

Gestion quotidienne et comptabilité

En tant qu’auto-entrepreneur, l’aspect positif réside dans sa simplicité extrême.

Il te sera simplement demandé de :

  • mettre en place un livre d’achat et de vente ;
  • suivre tout ce que tu vas vendre et acheter.

Sois conscient qu’il est nécessaire de :

  • faire des factures ;
  • toujours avoir un processus de facturation en règle.

Trouver sur Internet les mentions obligatoires pour les factures est facile.

Tu peux aussi opter pour un facturier, puis le remplir à la main. De toute façon, les doubles seront toujours à ta disposition.

Il suffit ensuite de faire une déclaration qui peut être :

  • mensuelle ;
  • trimestrielle.

Elle concerne ce que tu as gagné, permettant ainsi le calcul de ton imposition.

Stratégies de fidélisation et expansion de la clientèle

Une fois que tu as une clientèle de base, réfléchis à leur fidélisation pour améliorer ton chiffre d’affaires. Avant tout, il est crucial de leur offrir une expérience incroyable.

Elles doivent vivre une expérience positive, du début à la fin, au moment où elles :

  • entrent ;
  • viennent se faire les ongles.

Même après, il est important que ta prestation dure.

Pour cela, propose-leur :

  • un thé ;
  • des petits gâteaux faits maison.

Assure-toi également d’avoir :

  • un siège hyper confortable ;
  • une musique douce ;
  • un peu d’encens.

Lorsqu’une nouvelle cliente vient chez toi, ces attentions comptent beaucoup. Elles créent une super expérience.

N’hésite pas à étoffer ton kit prothésiste ongulaire avec les dernières nouveautés pour améliorer ton efficacité et optimiser l’expérience client.

Plus cette expérience sera exceptionnelle, plus les gens voudront prendre rendez-vous pour revenir surtout si :

  • le travail est excellent ;
  • les ongles tiennent bien.

Foire aux questions

Qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur prothésiste ongulaire ?

Le statut d’auto-entrepreneur est un régime indépendant et simplifié permettant d’avoir :

  • une gestion simplifiée ;
  • des formalités allégées.

Créer “une vraie société” :

  • peut être très complexe ;
  • coûte énormément avant de commencer.

Le coût est pourtant minime en auto-entreprise.

Quels sont les avantages du statut d’auto entrepreneur pour un prothésiste ongulaire ?

Les avantages du statut d’auto-entrepreneur incluent :

  • une création simple en ligne ;
  • une gestion facile ;
  • des calculs fiscaux aisés ;
  • un lancement peu coûteux ;
  • des charges sociales basées sur le revenu.

Créer une vraie société peut coûter cher avant de commencer à travailler.

Comment un auto entrepreneur prothésiste ongulaire peut-il se démarquer de la concurrence ?

Pour se démarquer, une auto entrepreneur prothésiste ongulaire peut :

  • proposer une offre, des techniques et des services uniques ;
  • envisager une formation à l’étranger sur les techniques rares en prothésie ongulaire.

Analyser les commentaires concurrentiels pour comprendre les attentes et les déceptions des clients est également une bonne stratégie.

Pour encore plus d’informations, lis également l’article comment devenir prothésiste ongulaire.

Références

https://www.economie.gouv.fr/cedef/micro-entrepreneur-auto-entrepreneur

https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F23961

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *