gtm CAP prothésiste ongulaire : les options pour se lancer
CAP prothésiste ongulaire : Les options pour se lancer

CAP prothésiste ongulaire : les options pour se lancer

Tu veux te lancer dans la prothésie ongulaire, mais tu ne sais pas quelle formation suivre ? Sache déjà que le CAP prothésiste ongulaire en lui-même n’existe pas.

L’idéal est de commencer en passant un CAP Esthétique. Ainsi, tu pourras devenir esthéticienne. Ensuite, tu t’inscris à des formations complémentaires pour devenir Prothésiste Ongulaire.

Pour t’aider dans ta démarche, il te faut avant tout t’informer au préalable sur les fondamentaux de ce métier. Lis alors cet artice pour ne rien râter du parcours pour devenir une bonne prothésiste ongulaire.

Les fondamentaux de la prothésie ongulaire

Quand tu te lances dans le métier de prothésiste ongulaire, tu vas venir toucher les ongles. Il est donc essentiel de bien connaître l’anatomie de l’ongle. Tu devras aussi maîtriser les différentes techniques de prothésie ongulaire.

Bien choisir ta formation est alors important. Cela te permet d’acquérir les compétences fondamentales afin de réaliser de beaux ongles.

Comprendre l’anatomie de l’ongle

Si jamais tu passes un CAP Esthétique, tu découvriras tous les secrets de l’anatomie de l’ongle. Tu vas :

  • étudier tout ce qui concerne sa structure et sa composition ;
  • voir différents schémas qui vont te le montrer sous différents angles.

 Il est aussi important que tu comprennes et maîtrise les différentes maladies de l’ongle. Tu dois savoir bien gérer la santé de l’ongle. En effet, réalisez des poses sur certaines personnes peut être risqué. Des problèmes pourraient subvenir. D’où l’importance de savoir identifier les maladies des ongles.

Les différentes techniques de prothésie ongulaire

Il existe différentes techniques de prothésie ongulaire à apprendre. Cependant, le plus important est de suivre au préalable une formation de base.

Si tu as passé le CAP Esthétique, tu connaîtras tout ce qui est “structure de l’ongle”, etc. L’essentiel est néanmoins de déterminer les techniques qui te plaisent. Si possible, n’hésite pas à tester.

 Exemple

Imaginons un instant que tu préfères le gel ou l’acrylique. Il serait bien de :

  • pouvoir faire un stage ;
  • demander à quelqu’un de te montrer ;
  • voir sur quoi tu as envie de travailler.

Cela te permettra de maîtriser les fondamentaux de la technique que tu as choisie. En effet, les protocoles différent complètement en fonction des techniques.

Pour se lancer en prothésie ongulaire, il est crucial de comprendre l’anatomie de l’ongle. Tu vas déjà commencer par obtenir ton CAP Esthétique pour apprendre les bases. Ensuite, tu pourras te spécialiser afin d’apprendre les techniques qui te plaisent.

Envie de devenir prothésiste ongulaire ? Découvrons le parcours pour y parvenir.

Le parcours pour devenir prothésiste ongulaire

Il est possible de devenir prothésiste ongulaire sans diplôme officiel. Je te recommande néanmoins d’avoir le CAP Esthétique. Il s’agit d’une très bonne base pour te lancer dans ce métier. Cependant, tu peux également suivre directement des formations sans le CAP.

Le parcours pour devenir prothésiste ongulaire

Formations et certifications nécessaires

Sans CAP Esthétique, il faut bien choisir sa formation de styliste ongulaire. Cela te permettra de maîtriser les bases du métier. Tu pourras donc apprendre à faire des poses sur chablons ou sur capsules.

Une fois que tu as toutes les bases, tu peux ensuite suivre des formations de styliste ongulaire. Elles vont être plus poussées, plus expertes et te permettront de te spécialiser.

Construire son expérience professionnelle

Une fois que tu as obtenu un premier diplôme de base, je te conseille de bien pratiquer. Prends quelques clientes pour faire des poses simples.

 Il est très important de gagner en expérience pour :

  • pouvoir aller vite ;
  • avoir plus de clients dans la journée ;
  • augmenter ton chiffre d’affaires.

Une fois la partie “basique” de la prothésie ongulaire maîtrisée, tu peux te former pour devenir experte. Tu as le choix entre le nail art ou les nouvelles techniques de pose. Ces dernières te permettent :

  • d’aller encore plus vite ;
  • de faire des choses encore plus jolies.

L’idéal est donc de passer au moins un CAP Esthétique pour devenir prothésite ongulaire. Cette formation qui t’apprend les bases du métier d’esthéticienne, touche donc aussi aux ongles. Bien qu’il soit possible de devenir prothésiste ongulaire sans diplôme, pense à construire ton expérience professionnelle. Elle est importante pour attirer la clientèle.

Le domaine de l’esthétique est en constante évolution. Il est alors important de se tenir informée des tendances actuelles.

Les tendances actuelles en prothésie ongulaire

Les métiers de l’esthétique évoluent très rapidement. Il est alors très important de te tenir au courant des différentes tendances en prothésie ongulaire. Tu peux donc :

  • te renseigner sur les médias sociaux ;
  • aller à des congrès ;
  • continuer de te former tout au long de ta carrière.

Innovations dans les techniques et matériaux

Il existe plein d’innovations dans les techniques et les matériaux. Tu peux par exemple t’orienter vers des nouveaux matériaux qui sont éco-responsables. Au niveau des techniques, tu peux découvrir de nouvelles poses. Elles permettent encore une fois :

  • d’aller plus vite ;
  • de gagner un temps précieux.

L’utilisation de la technologie 3D pour des designs uniques est par exemple possible. Les prothésistes ongulaires peuvent vraiment aller très loin dans les techniques. D’où l’importance de toujours te tenir informée des nouveautés et te former. Ainsi, tu pourras devenir une spécialiste dans le domaine.

Le rôle des médias sociaux et des influenceurs

L’idéal pour te tenir informée des tendances actuelles en prothésie ongulaire reste les médias sociaux. Je préconise personnellement Instagram. Il est possible d’y voir directement le rendu de la technique qui est utilisée.

Sache que plein de gens sont doués en onglerie. Ces personnes vont pouvoir te donner des idées et des envies de réalisation. Tu peux par exemple suivre les influenceurs pour voir ce qu’ils font en termes de prothésie ongulaire.

Lorsque tu commenceras à faire les ongles, je t’encourage vivement à utiliser les réseaux sociaux. Tu pourras ainsi :

  • te créer ta propre vitrine en ligne ;
  • attirer tes futurs clients.

Le domaine de l’esthétique est en constante évolution. Il est donc important de se tenir informée des tendances actuelles en prothésie ongulaire. Tu remarqueras que plein d’innovations apparaissent de jour en jour. Le meilleur moyen pour les découvrir reste naturellement les réseaux sociaux, notamment Instagram.

Tu désires te mettre à ton propre compte ? Je te montre rapidement comment créer et bien gérer ton entreprise de prothésie ongulaire.

Créer et gérer son entreprise de prothésie ongulaire

Pour créer et gérer son entreprise de prothésie ongulaire, il suffit d’ouvrir une société de manière légale. Ainsi, tu vas pouvoir te lancer et exercer directement en tant qu’indépendante. Ensuite, tu vas devoir gérer et développer ton entreprise.

Créer et gérer son entreprise de prothésie ongulaire

Les démarches entrepreneuriales

Dans un premier temps, sache qu’aucune obligation légale existe en prothésie ongulaire. Tu peux donc exercer le métier à ton propre compte, même sans CAP Esthétique.

Cependant, je le répète encore une fois, avoir le CAP Esthétique est important pour apprendre les bases de l’esthétique. L’État pourrait décider plus tard d’imposer ce diplôme pour toutes les personnes du domaine de la beauté.

Néanmoins, à l’heure actuelle, tu dois juste :

  • déclarer ton entreprise ;
  • avancer tranquillement dans la création de ta boîte.

Stratégies de marketing et de fidélisation

La première stratégie marketing que je te recommande est de te positionner sur Google. Tu vas donc ouvrir une fiche “Google My Business” en précisant bien que tu es prothésiste ongulaire. Ainsi tu apparaîtras dans les résultats de recherche.

Exemple :

Supposons qu’une personne va chercher “prothésiste ongulaire Lyon”. Google va lui proposer toutes les prothésistes ongulaires qui sont proches. Tu apparaîtras alors dans la liste si tu es proche de Lyon.

Ensuite, tu dois créer ton site internet. Cela permet de présenter une base avec :

  • les horaires ;
  • ta zone de chalandise ;
  • les prestations que tu proposes, etc.

Naturellement, il est également possible d’indiquer tout cela sur ta fiche Google My Business. Cependant, avoir un site internet a ses propres avantages.

Comme je le disais précédemment, il est aussi important d’avoir un compte Instagram. Il te servira de vitrine pour attirer tes clients et clientes.

Au niveau de la fidélisation, tu vas pouvoir proposer :

  • des programmes de fidélité ;
  • des promotions pour maintenir ta clientèle.

Cependant, l’important est de toujours proposer une expérience exceptionnelle. Cela va donner envie à tes clients de revenir.

 Créer son entreprise de prothésie ongulaire est plutôt simple. Tu auras juste à déclarer ta société. Ensuite, il faudra mettre en place des stratégies de marketing pour te faire connaître. Pour cela, je te recommande déjà d’ouvrir une fiche Google My Business. Les réseaux sociaux comme Instagram sont aussi intéressants.

Foire aux questions

Peut-on suivre une formation de prothésiste ongulaire à distance ?

Il est possible de suivre une formation de prothésiste ongulaire à distance. Lors la sélection, il faut :

  • se renseigner sur le formateur ou la formatrice pour connaître son parcours ;
  • essayer de savoir si le programme de formation intègre la structuration de l’ongle et les maladies de l’ongle.

En effet, il s’agit de la base en biologie pour bien faire de beaux ongles. Tu peux ensuite vérifier s’il y a un suivi et des corrections de ce que tu fais. Il est important que quelqu’un te corrige et te dise comment progresser.

Quels sont les débouchés professionnels après un CAP prothésiste ongulaire ?

Une fois le CAP Esthétique passé, il est possible de travailler en tant que salarié dans des :

  • salons de manucure ;
  • spas ;
  • salons de beauté, etc.

Il est également possible de se mettre directement à son compte.

Dans ce cas, tu peux aussi travailler en partenariat avec des salons de manucure, des spas, etc.

Cependant, si tu te mets complètement à ton compte et que tu crées ton propre espace, alors tu peux :

  • soit te rendre chez les clients ;
  • soit trouver un local et t’installer.

Il te revient de choisir ce que tu préfères.

Quelle est la différence entre un certificat de prothésie ongulaire et un CAP ?

Un certificat de prothésie ongulaire va être délivré par un centre de formation. Un CAP Esthétique est un certificat d’aptitude professionnelle délivré par l’État français.

Le certificat de prothésie ongulaire établit ses propres critères de qualité et va déterminer :

  • si le candidat a bien rempli la formation ;
  • s’il peut exercer.

Le CAP Esthétique est un diplôme reconnu au niveau national et pourrait ouvrir un peu plus de portes.

Références

https://www.leparisien.fr/etudiant/orientation/guide-metiers/metier-prothesiste-ongulaire/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Proth%C3%A9siste_ongulaire

https://fr.indeed.com/conseils-carrieres/trouver-un-emploi/prothesiste-ongulaire-fiche-metier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *