gtm Métier de prothésiste ongulaire : qualités et compétences
Métier de prothésiste ongulaire : qualités et compétences

Métier de prothésiste ongulaire : qualités et compétences

Tu veux découvrir le métier de prothésiste ongulaire ? Sache qu’il consiste à embellir et à soigner l’esthétique des ongles des clientes.

Il est nécessaire pour cela d’utiliser diverses techniques et matériaux. Tu dois alors te former pour maîtriser différentes techniques.

Tu as envie de devenir un prothésiste ongulaire qualifié ? Je t’invite à suivre notre guide complet. Explore les compétences nécessaires et les environnements de travail pour devenir une experte en prothésie ongulaire.

Introduction au métier de prothésiste ongulaire

Il s’agit d’une spécialité du domaine de la beauté, dans laquelle nous mettons en valeur les ongles de nos clients.

L’idée est d’utiliser des ongles artificiels. Certaines compétences professionnelles sont donc à acquérir. Il est indispensable notamment :

  • d’être précis ;
  • d’avoir le sens de l’esthétique ;
  • d’être créatif.

Les compétences fondamentales et formations

Pour devenir prothésiste ongulaire, tu peux suivre une formation CAP Esthétique avec option prothésiste. Toutes les bases nécessaires sont dans cette formation.

Cet apprentissage te permettra de bien comprendre :

  • les normes de sécurité et d’hygiène ;
  • la structuration de l’ongle ;
  • les maladies.

En revanche, sans CAP Esthétique, il est important de bien choisir ta formation initiale de prothésie ongulaire. Cela permet d’apprendre toutes les bases essentielles pour te protéger toi-même et protéger tes futurs clients.

Je te recommande pour ma part de toujours passer cette formation professionnelle. Ce diplôme d’État te permet d’avoir de bonnes bases pour être styliste ongulaire.

Les différents environnements de travail

En étant prothésiste ongulaire, tu auras le choix entre différents environnements de travail.

Tu peux travailler en tant que salarié dans un institut de beauté. Il s’agit d’un cadre plutôt classique.

Te mettre à ton compte et en partenariat avec un ou plusieurs salons est aussi une possibilité.

Tu peux également devenir freelance. Dans ce cas-là, quelques options sont possibles :

  • offrir la pose d’ongles chez les clients directement ;
  • s’installer dans un petit local chez soi ;
  • choisir un lieu dans une ville.

Tu peux également être prothésiste ongulaire dans des spas ou des hôtels de luxe.

Enfin, il est possible de travailler dans un salon de coiffure qui recherche des prestations complémentaires.

Ce métier nécessite une bonne compréhension des soins des ongles. Différentes possibilités s’offrent à toi quand tu possèdes les bases importantes.

Néanmoins si tu décides de te mettre à ton compte, il faudra investir dans du matériel et des appareils.

Les matériaux et outils essentiels

Au lancement en tant que prothésiste ongulaire, un kit de démarrage est nécessaire. Celui-ci inclura divers :

  • outils ;
  • produits.

Les produits peuvent être légèrement différents en fonction des :

  • protocoles ;
  • formations.
Métier de prothésiste ongulaire

L’importance de la qualité des produits

Il est très important de choisir des produits de bonne qualité. Ils te donneront des garanties de résultat et tes clients seront satisfaits.

L’idée du choix des faux ongles est qu’ils durent un certain temps. Tu n’as surement pas envie d’avoir des clients qui reviennent avec des ongles cassés. Ta réputation risque d’en pâtir.

Il est donc crucial de faire une sélection rigoureuse des différents produits et instruments à acheter.

Cela a également un impact sur :

  • l’application ;
  • la façon de travailler.

Plus les produits vont être qualitatifs, plus il sera facile de les travailler.

Les innovations technologiques dans le domaine de l’onglerie

Il est aussi indispensable de bien suivre les différentes innovations dans le domaine de l’onglerie.

Le secteur de la beauté est vraiment en constante évolution. Tu dois alors te tenir au courant des dernières nouveautés.

Pour ce faire, tu peux suivre tout simplement des influenceurs sur Instagram. Pourquoi ? Parce que ce sont des vitrines d’images et de vidéos où nous voyons des éléments qui peuvent plaire. Dans ce cas-là, il suffit de se renseigner là-dessus.

Il est également possible de se rendre à certains congrès d’esthétique. Tu y rencontreras les marques qui peuvent te montrer leurs :

  • derniers produits ;
  • dernières innovations.

Cela permet de te mettre à jour et de toujours proposer le meilleur à tes futurs clients.

Le choix des matériaux dépend entièrement du résultat que tu veux obtenir. Il est recommandé d’opter pour des produits de qualité, surtout en tant que styliste ongulaire.

La prochaine section te montrera les méthodes pour maîtriser le métier.

Techniques et procédures de la prothésie ongulaire

Au début de ta formation, tu peux apprendre diverses procédures. Il existe toujours des protocoles communs. À toi de choisir avec quel produit, tu as envie de travailler.

La pose de faux ongles : gel, résine et acrygel

Il est primordial de choisir avec quoi tu veux travailler. Veux-tu utiliser de la résine, du gel ou de l’acrygel ? Fais ton choix suivant tes préférences.

Essaie de voir un peu, comment ces différents produits se travaillent sur les réseaux sociaux.

Tu peux aussi demander à certaines personnes, pourquoi elles préfèrent tel ou tel produit. Cela peut t’orienter dans ton choix de formation.

En général, les ongles en gel sont très esthétiques et offrent une tenue de longue durée. Ceux en résine ont une solidité accrue et il est possible de corriger les ongles naturels.

Quant aux ongles en acrygel, il s’agit d’une combinaison du gel et de la résine. Cela permet d’avoir un peu plus de flexibilité.

A toi de voir quels sont les produits que tu as envie de maîtriser selon tes préférences.

Le nail art : tendances et techniques de pointe

Pour être styliste ongulaire, il est primordial de suivre une formation initiale, qui comprend la :

  • préparation de l’ongle ;
  • pose des ongles.

Après cela, tu peux te renseigner sur le nail art. Il est nécessaire de suivre de nouvelles formations complémentaires là-dessus.

Pourquoi ne pas envisager de devenir une experte ? Il y a beaucoup de prothésistes ongulaires qui font un travail magnifique en cette pratique. Je te la recommande mais ce n’est pas une obligation.

En général, un styliste ongulaire aime bien avoir une petite touche d’originalité. Cela peut plaire, mais pas à tout le monde.

Une formation spécifique sur le nail art est toujours intéressante. En plus, plein de nouvelles techniques sortent tout le temps. Tu peux vraiment t’amuser et faire des décorations avec des designs d’ongles. Elles vont être de plus en plus belles.

La compréhension des différentes procédures de préparation est fondamentale en prothésie ongulaire. Tu dois également apprendre à maîtriser des méthodes de pose de faux ongles. La créativité et le sens esthétique sont essentiels.

Voyons maintenant la vie de tous les jours des experts dans ce métier.

Métier de prothésiste ongulaire

Le quotidien du prothésiste ongulaire et le développement professionnel

Ton quotidien et ton développement professionnel vont varier selon le fait que tu sois :

  • à ton compte ;
  • salarié.

Nous allons voir cela dans les prochains paragraphes. Tu retrouveras :

  • les techniques de fidélisation ;
  • le marketing digital ;
  • etc.

Ceux-ci vont évoluer en fonction de ton statut.

Gestion de la clientèle et marketing

En étant salarié, les tâches ci-après seront gérées par ton employeur :

  • la gestion de la clientèle ;
  • le marketing.

Tu vas seulement venir et pratiquer ta passion et ce que tu aimes.

Maintenant, si tu préfères de mettre à ton compte, il est important d’étudier :

  • les attentes de tes clients ;
  • ce que tu peux leur offrir pour personnaliser tes services.

Tu dois réfléchir à une stratégie marketing ciblée. Cette dernière te permettra d’attirer ta clientèle. Tu pourras leur faire vivre une expérience extraordinaire et les fidéliser.

Mon conseil en stratégie marketing est de commencer par :

  • aller sur Instagram ;
  • établir une fiche “Google My Business”.

Cela te permet de :

  • te positionner sur Internet ;
  • te faire connaître dans un premier temps.

Développement de compétences et spécialisation

La spécialisation dans un domaine attire une certaine clientèle. En plus, tu peux augmenter tes tarifs.

Après la formation initiale, n’hésite pas à aller vers des formations complémentaires. Elles vont te permettre :

  • de valoriser ton métier ;
  • d’avoir une expertise dans un domaine particulier ;
  • de personnaliser tes différentes prestations.

Tu vas pouvoir aussi développer ta créativité. Être un styliste ongulaire rend plutôt créatifs, nous avons généralement envie de développer cette qualité.

Maîtriser les techniques avancées permet également de s’améliorer. Elles rendront les poses plus rapides et plus durables.

Dans ces conditions, tu pourras avoir plus de clients et augmenter ton chiffre d’affaires.

Le quotidien du prothésiste ongulaire est rythmé par la passion pour l’esthétique et la créativité. La gestion efficace du temps est cruciale pour répondre à la demande croissante des clients. Tout cela est la clé d’une carrière épanouissante.

Foire aux questions

Peut-on exercer le métier de prothésiste ongulaire sans diplôme ?

Il est possible de se positionner en tant que prothésiste ongulaire sans diplôme. Un CAP Esthétique cosmétique parfumerie est néanmoins recommandé. Faire de la prothésie ongulaire nécessite des connaissances sur :

  • la structuration de l’ongle ;
  • l’hygiène ;
  • la sécurité.

Quels sont les avantages et inconvénients du métier de prothésiste ongulaire ?

L’avantage d’être prothésiste ongulaire est la possibilité de se mettre à son compte. Ce métier offre une grande liberté entrepreneuriale. Au niveau des inconvénients, il y a :

  • les risques d’allergies ;
  • la forte concurrence ;
  • les exigences horaires un peu poussées au début.

Références

https://www.leparisien.fr/etudiant/orientation/guide-metiers/metier-prothesiste-ongulaire/

https://www.francetravail.fr/actualites/le-dossier/commerce-vente/beaute/le-metier-de-styliste-ongulaire.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *