Que faire après un CAP Esthétique : les meilleures options
Que faire après un CAP Esthétique : les meilleurs options

Que faire après un CAP Esthétique : les meilleures options

Ça y est, tu as enfin ton CAP Esthétique cosmétique parfumerie ? Youpi👍! Félicitations à toi ! Maintenant, place à ce que tu vas faire après le CAP.

Et les possibilités sont nombreuses dans le secteur de l’esthétique. Tu peux immédiatement travailler dans différentes branches en tant que salarié ou indépendant. Poursuivre tes études en esthétique est également une possibilité.

Quoi que tu décides, tu te demandes sûrement : que faire après un CAP Esthétique ? Tu as une sacrée chance de tomber sur cet article. Alors c’est parti pour découvrir après le certificat d’aptitude professionnelle en Esthétique les différentes options :

  • en matière de débouchés sur le marché du travail ;
  • et en matière de formation complémentaire.

Travailler dès l’obtention du CAP Esthétique : les professions accessibles ou pas

Une esthéticienne ?

Il est tout à fait possible d’exercer le métier d’esthéticienne après un CAP Esthétique cosmétique parfumerie. Tu peux pour cela travailler en institut ou en indépendant.

Se mettre à domicile ou encore pratiquer les soins esthétiques et bien-être en parfumerie sont également envisageables. Tu peux aussi devenir esthéticienne au sein d’une parapharmacie.

Je te donne plus de raisons de choisir cette profession dans l’article pourquoi devenir esthéticienne.

Une maquilleuse pro ?

Travailler directement comme maquilleuse pro après un CAP Esthétique cosmétique, ce n’est pas possible. Maintenant que tu le sais, ça t’évitera de postuler et de te mettre dans l’embarras, alors merci qui ? Merci Sekaï ! 👊

 Pour devenir maquilleuse, il va plutôt falloir suivre un cursus spécifique dans le maquillage. 

Une telle formation sera accessible facilement avec un diplôme de CAP Esthétique cosmétique parfumerie. En effet, avec ce diplôme, tu auras déjà quelques bases du maquillage et des produits.

Une spécialiste en manucure et un prothésiste ongulaire ?

Un CAP Esthétique cosmétique ne permet pas de devenir un spécialiste en manucure. Pour travailler dans ce secteur de l’onglerie, il est indispensable d’acquérir les bases de la manucure et de la beauté des pieds.

Pour se spécialiser dans la prothésie ongulaire, il faudra suivre des formations spécifiques dans cette branche.

Par contre, après un CAP Esthétique, il est tout à fait possible de faire :

  • des manucures classiques ;
  • des poses de vernis semi-permanents ;
  • ainsi que des massages et des soins complets au niveau des mains

Une vendeuse en cosmétique et parfumerie ?

Il n’est pas obligatoire d’avoir un CAP Esthétique cosmétique parfumerie pour être vendeur en parfumerie. Par contre c’est fortement conseillé.

Pourquoi ? Parce qu’en parfumerie, tu vas non seulement vendre du parfum mais aussi des produits de soin. Un CAP Esthétique te sera donc vraiment utile.

En effet, il te permettra d’avoir toutes les bases concernant ces différents produits de beauté et de bien-être auxquels tu peux être confrontée en parfumerie. Ainsi, un CAP Esthétique cosmétique t’ouvre plus facilement ces portes-là qu’avec un simple BEP en vente.

Que faire après un CAP Esthétique : le résumé

Tu as donc une multitude de possibilités au choix en matière d’emploi en esthétique. Soit juste proactive et enchaîne les entretiens d’embauche. Tu finiras par trouver chaussure à ton pied et t’épanouir dans ton domaine de prédilection.

Où travailler avec un diplôme de CAP Esthétique ?

Dans des structures spécialisées en esthétique

Avec un CAP Esthétique cosmétique, tu peux bien évidemment travailler dans un institut traditionnel. Il te sera bien évidemment aussi possible de travailler dans des centres d’épilation.

Les centres de bronzage te seront également accessibles puisque le CAP Esthétique inclut une formation UV.

Étant donné que tu as les bases d’une manucure classique, alors tu pourras également travailler dans les établissements de manucure. Après, ce sont généralement les centres spécifiques qui vont te former à leurs techniques.

C’est aussi parfois possible de travailler dans un salon de coiffure. En effet, certains d’entre eux disposent d’un salon dédié à l’esthétique.

Tu peux également travailler en parfumerie comme :

  • conseillère de vente ;
  • ou esthéticienne en parfumerie si cette dernière dispose d’un institut de beauté intégré.

Tout ce qui est Spa ou centre de bien-être et d’amincissement t’est également accessible. Cependant, l’idéal pour intégrer ces structures c’est plutôt d’avoir un BP ou bien un CQP Spa praticien.

Par contre, les hôpitaux, maisons de retraite et EHPAD, là c’est moins possible. Ils vont plutôt faire appel à une socio esthéticienne.

Néanmoins, une esthéticienne à domicile peut intervenir de temps dans ce genre de structure. Ce n’est pas interdit.

Par contre, ce qui est strictement interdit, c’est faire de la fabrication de produits cosmétiques. Un tel engagement nécessite un diplôme bien à part. Il te faut pour cela au minimum le BTS Esthétique cosmétique.

Le milieu de la mode t’est également accessible. Avec un CAP Esthétique cosmétique, il est possible de travailler dans des maisons de mode comme Dior, Chanel, etc. En général, le travail consiste à prendre part au développement des lignes de soin et des lignes de maquillage.

Tu peux aussi travailler en pharmacie ou parapharmacie. Et puisque tu auras les bases du maquillage, alors l’audiovisuel et le milieu du spectacle s’ouvriront également à toi. Tu auras un poste de maquilleur professionnel.

Se mettre à son compte

Si tu as le CAP Esthétique, tu peux décider de te mettre à ton compte. Pour cela, tu auras 2 possibilités au choix :

  • ouvrir ton propre institut ;
  • ou travailler en indépendant et proposer des services esthétiques à domicile..

Ouvrir ton propre institut de beauté

Si tu décides d’ouvrir ton institut, tu devras passer par quelques étapes :

  • faire une étude du marché ;
  • préparer un business plan ;
  • trouver le bon emplacement pour un local ;
  • sélectionner tes fournisseurs ;
  • concevoir le plus d’aménagement et réaliser les travaux pour ton local ;
  • régler les formalités juridiques et administratives ;
  • et lancer ton activité.

Tu auras des charges fixes comme :

  • un loyer à payer (sauf si le local t’appartient) ;
  • le salaire du personnel que tu emploies ;
  • les frais administratifs, etc.

Tu auras également des charges variables telles que :

  • l’eau et l’électricité ;
  • l’approvisionnement en produits de soin, etc.

Ouvrir ton propre institut de beauté présente un avantage de taille : la liberté de fixer tes prix.

Tu trouveras tout ce qu’il faut savoir à ce sujet dans le guide pratique ouvrir un salon d’esthétique.

Travailler comme esthéticienne à domicile

Il s’agit ici de travailler en indépendant et de proposer tes services sur rendez-vous au domicile du client.

En devenant esthéticienne à domicile, tu éviteras certaines charges d’un institut.

Comme charges, tu auras notamment :

  • les frais de déplacement (essence, etc) :
  • l’achat de produits de beauté pour les soins ;
  • l’investissement matériel, etc.

Je te présente d’autres options dans l’article ouvrir un institut de beauté à son domicile.

Poursuivre son cursus d’esthétique

Après avoir eu le CAP Esthétique, tu peux également poursuivre tes études par :

  • un Brevet professionnel Esthétique ;
  • un Bac Professionnel Esthétique ;
  • ou encore un BTS Métiers de l’esthétique.

Ceux qui s’arrêtent au CAP te traiteront peut-être d’intello. Mais si l’envie y est encore alors fonce !

Une formation pour devenir prothésiste ongulaire est aussi une possibilité.

Sinon pour la poursuite de tes études, tu peux également t’orienter vers une formation de socio esthéticienne. Néanmoins, il est important de pouvoir justifier 1 an d’expérience en esthétique pour suivre un tel cursus.

Se spécialiser dans un domaine précis

L’esthétique est un domaine en perpétuelle évolution. Il est donc plus qu’important de se former régulièrement. Après, tu peux toujours te former dans une branche en particulier comme : le visage, le corps, etc;

Ce sera à toi en tant qu’esthéticienne de choisir en fonction :

  • de ce que tu aimes pratiquer ;
  • et de comment tu aimes le faire.

Rends-toi donc sur la page formation soin esthétique pour trouver celle qui te convient.

Ça y est ! Nous arrivons déjà au bout de cet article. Tu as désormais l’essentiel des informations qu’il te faut. Réfléchis bien à ce que tu veux faire ! Et sache que personne n’est jamais assez qualifié en esthétique. Alors n’arrête pas de te former même si tu es déjà active.

Références

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier