Socio-esthéticienne salaire : le montant selon le milieu
Socio-esthéticienne salaire : le montant selon le milieu

Socio-esthéticienne salaire : le montant selon le milieu

Socio-esthéticienne salaire, tu es curieuse de connaître le montant ? Il faut que tu saches avant d’aller plus loin, qu’il varie suivant les endroits où elle intervient.

En effet, compte tenu des spécificités de chaque milieu, les conditions de travail ne sont pas les mêmes. De ce fait, les tarifs ne sont pas fixés de la même façon.

Tu as hâte d’avoir des réponses sur le salaire d’une socio-esthéticienne ? Nous allons y arriver mais ne sautons pas les étapes. Avant cela, voyons ensemble les conditions à réunir avant d’envisager de se lancer dans ce métier formidable.

Un CAP Esthétique suffit-il pour devenir socio-esthéticienne ?

Le métier de socio-esthéticienne est un des nombreux choix possibles dans le domaine de l’esthétique. En optant pour cette profession, tu seras amenée à dispenser des prestations de soins esthétiques et bien-être :

  • aux personnes en détresse sociale (incarcération, exclusion sociale, chômage…) ;
  • à des clients souffrants ou fragilisés par une atteinte à l’intégrité physique ou psychique ;
  • ou encore des personnes âgées.

C’est une activité aussi bien réglementée que l’esthétique classique. Tu ne peux donc pas exercer la socio-esthétique sans diplôme de socio-esthéticienne. Et ce, que tu choisisses de travailler à ton compte ou pour un institut de beauté.

A défaut de faire une spécialisation et obtenir ton diplôme de socio-esthéticienne, il te faudra au minimum passer ton CAP Esthétique. Je t’expliquerai les raisons dans la suite de l’article.

Un diplôme de base indispensable

Comme je te le disais, retiens qu’il te faut avoir au moins un diplôme de base pour exercer le métier de socio-esthéticienne. Tu pourras ensuite suivre des formations complémentaires.

Au lieu de passer un CAP Esthétique cosmétique parfumerie, tu peux aussi intégrer un établissement spécialisé. Selon ton choix et si tout se passe bien (on y croit !), tu pourras obtenir l’un des diplômes ci-après :

  • Brevet Professionnel (BP) ;
  • BAC Pro Esthétique Cosmétique Parfumerie ;
  • BTS Esthétique Cosmétique.

Tu pourras ensuite choisir une formation en socio-esthétique pour te perfectionner. Tant que tu y es, pourquoi ne pas aller plus loin et te spécialiser dans le domaine ? Rêvons grand mes déesses !

Une spécialisation pour devenir socio-esthéticienne

Se spécialiser pour devenir socio-esthéticienne implique de passer une formation qualifiante. Pour cela, plusieurs options s’offrent à toi.

Tu peux suivre des cours dans une faculté de médecine et obtenir ton DU (Diplôme Universitaire) Spécialisation Esthétique en milieu médical.

Une autre possibilité qui s’offre à toi pour devenir une vraie spécialiste est de t’inscrire dans une université agréée pour avoir ton DU Socio-esthéticienne.

Tu peux aussi avoir le titre de socio-esthéticienne en obtenant une Certification Professionnelle délivrée par le CODES (Cours d’Esthétique Option Humanitaire et Sociale).

Selon tes préférences et en fonction de l’université, tu pourras opter pour une formation socio-esthétique en présentiel ou à distance.

Avant de passer à la partie qui nous intéresse vraiment, retiens simplement que les qualifications requises pour devenir socio-esthéticienne sont  :

  • un CAP Esthétique cosmétique parfumerie ou tout autre diplôme attestant une formation initiale dans le domaine ;
  • et/ou une spécialisation.
Une spécialisation pour devenir socio-esthéticienne​

Combien gagne une socio-esthéticienne ?​

En général, le salaire d’une socio-esthéticienne varie en fonction de son expérience et de son statut. Une professionnelle qui travaille en libéral n’aura donc pas les mêmes revenus que celle qui est dans la fonction publique hospitalière.

De plus, comme je te l’ai dit plus tôt, la rémunération d’une socio-esthéticienne varie selon le milieu dans lequel elle intervient.

En effet, c’est une compétence qui est demandée :

  • dans les hôpitaux ou cliniques ;
  • en maison de retraite ;
  • dans les maisons d’arrêt ;
  • et même à domicile.

Salaire d’une socio-esthéticienne en clinique ou en hôpital

Contrairement à l’esthétique classique, ce domaine nécessite que tu suives en amont une formation spécifique. Celle-ci a pour but de t’apprendre à travailler avec des patients dans des établissements médicaux.

Comment travaille une socio-esthéticienne en hôpital ou clinique ?

Tout se fait sur rendez-vous. En tant que socio-esthéticienne, tu dois te déplacer pour aller voir les patients. Que ce soit en hôpital ou dans une clinique, il faudra y être à l’heure définie.

Ceci étant, tu devras d’une part connaître les pathologies de la cliente et te conformer aux préconisations médicales. D’autre part, tu dois avoir une parfaite connaissance des produits que tu comptes lui recommander.

Eh oui ! Ton image de socio-esthéticienne risque de prendre un sacré coup si tu l’orientes vers des produits de beauté non adaptés à son organisme.

Au sein des établissements médicaux-sociaux, tu seras évidemment aussi amenée à travailler en collaboration avec d’autres professionnels de santé :

  • personnel soignant ;
  • assistantes sociales ;
  • kinésithérapeute, etc.

La communication avec ces derniers est particulièrement importante. Elle t’aidera à mieux connaître chaque client et à adapter tes soins esthétiques et bien-être à sa situation ou son état de santé.

A combien s’élève le salaire ?

Selon son niveau d’étude, une socio-esthéticienne en clinique ou en hôpital gagne en moyenne entre 35 à 50 euros de l’heure.

En fonction de ses expériences et des stratégies adoptées, elle peut cependant gagner beaucoup plus.

Ouvre grand tes yeux pour ce qui va suivre. Afin d’exceller dans le métier de socio-esthéticienne et pouvoir proposer de meilleurs tarifs, il te faudra :

  • avoir le sens de l’écoute ;
  • développer de l’empathie ;
  • être rigoureuse ;
  • et t’informer au jour le jour sur les nouvelles techniques de soins esthétiques et bien-être.

Rémunération d’une socio-esthéticienne salariée d’une maison de retraite

Une formation socio-esthéticienne est également nécessaire pour travailler dans ce type d’établissement.

La professionnelle qui exerce dans les maisons de retraite est amenée à s’occuper de plusieurs personnes âgées. Il lui incombe donc de savoir :

  • comment fonctionnent les différents types d’établissements pour séniors ;
  • et quelle approche adopter pour prendre soin de cette catégorie de personne.

Le quotidien d’une socio-esthéticienne dans une résidence senior

Le principe reste le même qu’en hôpital ou en clinique : travailler sur rendez-vous. Ta mission en tant que socio-esthéticienne dans une résidence pour personnes âgées consistera donc :

  • à te rendre dans ces établissements ;
  • et à mettre en œuvre des pratiques esthétiques sans risques, adaptées aux besoins des personnes âgées.

Cela, afin de leur garantir des soins dans un confort optimal et de contribuer à leur bien-être.

Tu dois alors apprendre à connaître tes clientes, notamment :

  • leurs types de peau ;
  • leurs éventuelles pathologies ;
  • les produits auxquels elles sont allergiques ;
  • leurs préférences, etc.

Il peut par ailleurs arriver que tu sois sollicitée pour animer des ateliers en rapport aux soins socio-esthétiques dans ces institutions.

Combien est payée la socio-esthéticienne salariée d’une maison de retraite ?

Le salaire d’une socio-esthéticienne varie en fonction du nombre de rendez-vous qu’elle arrive à caler. De même, elle est payée pour les services supplémentaires qu’elle fournit.

Ainsi, si elle est à son propre compte, elle peut en moyenne être rémunérée à 50 euros de l’heure. Cependant, si la socio-esthéticienne est employée dans une structure, la paye commence au SMIC.

Socio-esthéticienne salaire : combien gagne-t-elle ?

Les socio-esthéticiennes en maison d’arrêt

Dans ce milieu, il est également nécessaire de se former au métier de socio-esthéticienne avant de commencer.

Compte tenu de la spécificité d’exercer dans les maisons d’arrêt, la socio-esthéticienne doit être préparée au quotidien de ces institutions.

En quoi consiste le travail des socio-esthéticiennes en maison d'arrêt ?

La mission de la socio-esthéticienne en maison d’arrêt reste pratiquement la même que dans un établissement pour personnes âgées :

  • dispenser des soins esthétiques et bien-être ;
  • et prodiguer des conseils allant dans ce sens.

La seule différence est que les clients sont des détenus.

Ton quotidien sera donc de te rendre dans les maisons d’arrêt tous les jours pour honorer tes rendez-vous.

Tu dois alors apprendre à les écouter sans pour autant prendre à cœur les propos de chacun.

En tant que socio-esthéticienne, il te faudra également savoir quel type de matériel utiliser ainsi que les produits à recommander.

Combien est-elle rémunérée ?

Pour savoir combien gagne la socio-esthéticienne en maison d’arrêt, tu dois d’abord chercher à connaître son statut.

En indépendant, elle peut facturer l’heure entre 35 à 50 euros, voire plus dans certains cas.

Engagée par un institut de beauté, son salaire va dépendre des clauses de son contrat. Quoi qu’il en soit, elle ne sera pas payée moins du SMIC.

Combien gagne une socio-esthéticienne à domicile

La socio-esthéticienne à domicile s’occupe généralement des mêmes types de clients que la professionnelle qui se rend en hôpital ou dans les maisons de retraite.

Par contre, dans ce cas-ci, les clientes sont chez elles. Bien que tu travailles pour ton compte, rien ne t’empêche de suivre une formation en socio-esthétique pour apprendre à mieux prendre soin de tes patients à domicile.

Les prestations à fournir

En étant socio-esthéticienne à domicile, tes clients peuvent être :

  • des anciens patients à qui tu prodiguais des soins esthétiques auparavant à l’hôpital ;
  • une personne atteinte dans son intégrité (accident, vieillesse, maladie mentale…) ;
  • un nouveau client qui se soigne à domicile ;
  • une personne à mobilité réduite, etc.

Tu seras amenée à fournir diverses services esthétiques :

  • soins du corps ou du visage ;
  • épilations ;
  • manucures ;
  • beauté des pieds ;
  • modelage du corps ;
  • massages, etc.

Bien entendu, toutes tes prestations de soins de beauté se feront sur rendez-vous.

Les rémunérations des socio-esthéticiennes à domicile

Le salaire d’une socio-esthéticienne à domicile dépend essentiellement de son statut. Pour une professionnelle qui travaille dans un institut de beauté, il faudra compter à partir du SMIC.

Celle par contre qui travaille à son compte est facturée par heure de soins. Une tarification qui s’élève généralement à 35 euros minimum, voire plus selon l’expérience.

Comme tu l’as sans doute compris, le métier de socio-esthéticienne est gratifiant et riche en expérience.

De plus, c’est une profession recherchée qui te laisse du temps pour te consacrer à d’autres activités et à tes passe-temps.

Alors qu’attends-tu donc pour trouver une bonne formation et devenir socio-esthéticienne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier